Kinshasa : la BRACONGO a remis des dons de plusieurs bouteilles d’eau de marque « eau Vive » à 4 hôpitaux pour lutter contre la 2ème vague de la Covid-19
Photo ACTUALITE.CD

La BRACONGO a procédé à la remise des dons constitués de bouteilles d’eau de marque « Eau Vive » à quatre (4) hôpitaux de la ville de Kinshasa afin de les aider à faire face à la 2ème vague de la Covid-19. Il s’agit de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex-Maman Yemo), des Cliniques Universitaires de Kinshasa, de la Clinique Candeur et de l’hôpital général de Kintambo.

Pendant 3 jours, soit du mardi 2 au jeudi 4 mars, l’équipe de la BRACONGO a fait la ronde de ces établissements de santé pour remettre des mains des responsables des packs d’eau.  A l’ex-Maman Yemo, 2 376 packs de bouteilles d’eau ont été remis ; 1.056 aux Cliniques Universitaires ; 176 packs à la Clinique Candeur et 528 packs à l’hôpital général de Kintambo.

A

Ce jeudi, le Directeur Trade Marketing de la BRACONGO, Pierre Sanakiaku, a expliqué au médecin directeur de la Clinique Candeur et au médecin chef de staff de l’hôpital général de Kintambo, le sens de l’accompagnement de cette société à la lutte contre la pandémie de Coronavirus.

« Le monde a été frappé depuis 2019 par la pandémie de la Covid-19. Il y a eu la première vague et aujourd’hui nous vivons la deuxième vague. C’est aussi notre devoir en tant qu’une société citoyenne de venir vous soutenir et les malades. Pour la Bracongo, nous considérons les malades comme le capital humain dont nous avons besoin pour nos investissements. C’est aussi de potentiels consommateurs. L’OMS encourage toutes les populations à consommer au moins entre 1.5 litre et 2 litres d’eau par jour », a-t-il dit.

Pour sa part, le médecin directeur de la Clinique Candeur, Dr. Bolie Mubiala, a salué ce geste de la BRACONGO et a promis d’en faire bon usage pour mieux lutter contre ce fléau qui a troublé le fonctionnement du monde.

« La masse corporelle de l’Homme est composée de 70% d’eau. Et quand on est malade, le corps qui lutte a besoin de beaucoup d’eau. Nous remercions la BRACONGO pour ces dons et nous comptons en faire bon usage. Ça va nous permettre aussi de ne pas manquer l’eau qui est très utile pour le fonctionnement d’un hôpital. Encore que cette eau est d’une qualité impeccable et très digestive », a-t-il déclaré.

L’hôpital général de Kintambo a également apprécié ce geste posé par la BRACONGO.

Ce geste de la BRACONGO a pour perspective, à en croire la Responsable RSE de cette société, Thérèse-Lelo Wumba, d’offrir 1,5 litre d’eau par jour et par patient pendant 10 jours.

« La BRACONGO est une entreprise citoyenne qui s’engage en faveur du développement de la population. Après la première vague de Covid-19 en RDC, nous avions pris très tôt conscience de notre responsabilité. Nous sommes une entreprise qui rassemble plus de 2.000 personnes. Si l’on considère leurs familles, nous pouvons atteindre plus de 10.000 personnes. Du coup, nous avons pris la décision d’aller vers les hôpitaux qui se mobilisent contre le Coronavirus. Ce geste consiste à offrir 1,5 litres d’eau par jour par patient pendant 10 jours. Bracongo se mobilise et nous espérons que d’autres suivront le mouvement », a-t-elle expliqué.

Rappelons qu’à la première vague de la Covid-19 détectée en 2020, la BRACONGO avait offert des 66.000 bouteilles d’eau de la même marque à des hôpitaux engagés dans la lutte contre cette pandémie.  

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une