Covid-19 : pour la France, le premier lot de vaccins réceptionnés par la RDC permettra d’engager rapidement une stratégie nationale de vaccination
Illustration. Ph. droits tiers

La France s’est déclarée satisfaite de la réception, depuis le 2 mars dernier par la RDC, du premier lot de vaccins Covid-19. Dans un communiqué de presse, l’ambassade de France sur le territoire congolais dit noter que la RDC est parmi les premiers pays du continent africain à recevoir un lot de vaccins.

Pour le pays d’Emmanuel Macron, cette situation est favorable à la RDC d’autant plus qu’elle devrait lui permettre d’engager de façon rapide une stratégie nationale de vaccination afin de protéger sa population contre cette pandémie. 

« La France s’associe à ses partenaires européens pour se réjouir de la réception ce mardi 2 mars 2021 par les autorités congolaises d’un premier lot de 1,7 million de doses de vaccins contre la COVID-19 et d’un peu plus d’un million de seringues. Ces vaccins ont été fournis à la demande du gouvernement de la RDC par le mécanisme multilatéral COVAX, dont l’Equipe Europe est un des grands bailleurs de fonds. La RDC figure ainsi parmi les premiers pays d’Afrique à recevoir un lot de vaccins, ce qui va lui permettre d’engager rapidement sa stratégie nationale de vaccination, et ainsi protéger sa population contre le virus COVID19 », dit le communiqué de l’ambassade de France en RDC.

Et de poursuivre :

« Alors que la stratégie nationale de vaccination devrait cibler près de 20 millions de personnes, l’effort d’approvisionnement doit être poursuivi et renforcé. C’est pourquoi le Président français Emmanuel Macron a proposé lors du G7 du 19 février dernier une forte accélération de la distribution de doses à l'Afrique, y compris en mobilisant très rapidement une partie des stocks actuellement disponibles dans les pays les plus riches ».

Dans le même ordre d'idée, la France dit saluer le lancement par l’Union Africaine d’un programme de précommande de vaccins COVID-19 pour 270 millions de doses de vaccins à destination de ses 55 États membres.

Au pays, le lancement officiel et symbolique de la campagne de vaccination est annoncé pour le vendredi 12 mars prochain. Entre-temps, c’est la phase de sensibilisation qui va se poursuivre. La première phase d’introduction du vaccin pour l’année 2021 ciblera les quatre provinces de la RDC les plus touchées par la pandémie à savoir : Kinshasa, Nord-Kivu, Kongo-Central et Haut-Katanga.

La RDC compte vacciner 20% de sa population d’ici fin 2021 constituée en trois groupes prioritaires comprenant les professionnels de santé et les travailleurs sociaux ; les personnes âgées de 55 ans et plus et celles souffrant de comorbidités (Maladie rénale chronique, hypertension, diabète). 

Japhet Toko

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une