Breaking news

RDC: Ce que l'on sait de Lahe, le stratégique camp ADF récupéré par l'armée

Mardi 3 décembre 2019 - 09:11
Catégorie
ACTUALITE.CD

Après Kididuwe 1 et 2, Tchochota, Mwalika, Mapobu 3, l'armée congolaise a affirmé lundi 2 décembre dernier, à Beni-ville avoir récupéré l'autre bastion stratégique de la nébuleuse rébellion des Forces Démocratiques alliées (ADF), auteure présumée du meurtre de plus de 3 000 civils ces cinq dernières années dans la région de Beni, dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC). Il s'agit de Lahe, un camp ADF érigé à Mayangose, au Nord-est de la ville de Beni. D'après le général Léon Richard Kasonga, porte-parole de l'armée congolaise, c'est à partir de Lahe que les rebelles ADF planifiaient les infiltrations et attaques contre Beni, Butembo et Lubero.

"Votre armée (FARDC, Ndlr) a conquis Kididiwe 1, Kididiwe 2, et Lahe, quartier général où se planifiait toutes les infiltrations qui débouchaient sur la mort ici en ville de Beni, mais également à Butembo et Lubero. Lahe étant un carrefour pour aller vers toutes les directions, et c'est là que les ADF bloquaient la machine des FARDC pour ne pas les détruire afin que ils continuent à mener la mort sur les villes de Beni, de Butembo et de Lubero. A Lahe nous avons également trouvé l'existence d'un réseau téléphonique dense, donc à partir de Lahe, ils avaient la possibilité d'aller dans toutes les directions mais surtout de communiquer avec tout le monde sans contrainte ni difficulté", a révélé à la presse le général Léon Richard Kasonga.

C'est depuis le 30 octobre dernier que l'armée congolaise a lancé les opérations dites de grande envergure contre les groupes armés qui sévissent dans la région de Beni, notamment les ADF. Au delà des bastions rebelles conquis, l'armée affirme aussi avoir tué plus de 80 combattants ADF, dont 4 de leurs 6 leaders qui commandent le mouvement. Les FARDC disent aussi avoir arrêté des collaborateurs qui ont, d'après le général Léon Richard Kasonga, fait des révélations sur la rébellion, révélations que l'armée exploite.

Yassin Kombi, à Beni

Vidéo