Breaking news

RDC : AMK et Alliés ne va pas siéger à l’Assemblée nationale par « solidarité » aux députés opposants invalidés

Mercredi 12 juin 2019 - 17:53
Catégorie
Photo droits tiers

Après le groupe parlementaire MS-G7,  Alliance des Mouvements Kongo et alliés (AMK/Alliés) confirme également sa suspension des activités à l’assemblée nationale par “solidarité” au députés opposants invalidés par la cour constitutionnelle.

Denis Kashoba Kabonshi, président de AMK/Alliés affirme que les députés de ce du groupe parlementaire vont prendre part à toutes les actions pour dénoncer les arrêts de la Cour Constitutionnelle.

« C’est ce qui a été décidé. Nous allons suivre le mot d’ordre. C’est une question de solidarité parce que d’où sont venues les preuves contre les députés invalidés ? Donc ça pouvait être moi tout comme ça pouvait être l’autre. On ne va pas accepter qu’on insécurise les gens comme ça. Nous allons participer à toutes les activités d’envergure. Déjà aujourd’hui même nous avons marché du Palais du peuple jusque devant la Cour Constitutionnelle et j’ai fait partie du groupe des parlementaires qui ont marché. Et demain, nous allons encore descendre à la Cour constitutionnelle. Pour le 30 juin, je vais participer à partir de Lubumbashi.», a affirmé Denis Kashoba à ACTUALITE.CD.

4  députés nationaux du parti politique AMK  ont été invalidés sur les 23 de la coalition Lamuka faisant de lui le 3ème regroupement politique touché par les décisions de la haute Cour après le MLC (8) et le MS-G7 (7).

Auguy Mudiayi