Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Jean-Marc Kabund-a-Kabund, désigné président a.i de l’UDPS par Félix Tshisekedi, a nommé, le samedi 18 mai, Augustin Kabuya secrétaire général du parti. Cette nomination intervient alors que cette formation politique vit une crise de leadership.

Fin avril, constatant que Félix Tshisekedi, président du parti, élu pour 5 ans au congrès extraordinaire de mars 2018, est constitutionnellement mis en disponibilité pour cause d’incompatibilité des fonctions, la Convention démocratique du parti (CDP) avait mis en place une présidence à trois, citant l’article 26 des statuts de l'UDPS. Ainsi, Tshisekedi était élevé au rang de Haute autorité politique de référence du parti, avec droit de regard consultatif sur les directives du nouveau directoire.

Victor Wakenda, président de la CDP, et Jacquemain Shabani, président de la Commission électorale permanente (CEP), tentent de convaincre Jean-Marc Kabund, qui s'oppose à cette présidence à trois.

Cette crise avait provoqué notamment des heurts à la permanence du parti présidentiel, le 8 mai. Deux blessés avaient été admis à la Clinique Bondeko, dans la commune de Limete.

Lire aussi : RDC : La Ligue des jeunes de l’UDPS condamne les dérapages dans la gestion des ambitions à la tête du parti