Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Le procès dans l'affaire opposant les députés provinciaux, Aisé Kanendu (AFDC-A) à Jean Paul Lumbulumbu (Lamuka), démarre, ce samedi 18 mai en début d'après midi, à la Cour d'appel de Goma.

Jeudi 16 mai 2019, le député Aisé Kanendu a introduit une requête en annulation de l'élection de Jean-Paul Lumbulumbu au poste de vice-président de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Les deux avaient obtenu le même nombre de voix (24 chacun), à l'élection du 14 mai dernier. Le président du bureau provisoire Pierre Pay-pay a fait usage de l'article 23 du règlement intérieur de cette institution en accordant sa "voix prépondérante" à Jean-Paul Lumbulumbu. Pour le député Aisé Kanendu, l'article 23 a été mal interprété. Il soutient qu’il fallait organiser un deuxième tour.

« On ne peut pas accepter qu'une institution appelée à légiférer, à respecter et à faire respecter les textes, soit dirigée par un dribbleur, quelqu'un qui a violé les textes et même les principes de la démocratie. Il a été proclamé vainqueur de cette élection en violation de l'article 23 de notre règlement intérieur. Voilà, pourquoi, j'ai introduit une requête en annulation de cette élection et j'appelle le juge à bien trancher cette question », a-t-il dit.

Le vice-président de l'Assemblé provinciale du Nord-Kivu, Jean Paul Lumbulumbu, a affirmé qu'il va personnellement se rendre à la Cour pour plaider.

« Comme c'est une matière qui requiert la célérité, après le scrutin des sénateurs, je vais personnellement aller plaider ma cause et celle du peuple. Ce sera un procès pédagogique. Le président du bureau provisoire de l'assemblée provinciale n'avait fait qu'appliquer la loi », a brièvement réagi Jean Paul Lumbulumbu.

 

Entre-temps, les jeunes katumbistes ainsi que les membres du Parti Libéral pour le Développement (PLD) mettent en garde les regroupements AFDC-A et tout le FCC (Front Commun pour le Congo) contre toute manœuvre de vouloir récupérer « par la ruse »  ce poste qualifié de stratégique.

« Nous exigeons à l'AFDC-A et certains de ses députés nationaux nommés par la CENI et non-membres de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu d’arrêter de cracher sur la confiance que les honorables députés provinciaux ont donné à leur collègue pour le placer au poste de vice-président de cette institution en vilipendant son honneur sur les réseaux sociaux et nous leur donnons un avertissement quant à ce », a dit Lynx Mumbere, président fédéral du PLD à Goma.

Les membres du bureau définitif de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu ont été installés le 14 mai dernier. Il s'agit de Robert Seninga (président), Jean Paul Lumbulumbu (vice-président), Adèle Bazizane (rapporteur), Romain Bazungu (rapporteur adjoint) et Kakule Siwako Alain (questeur).

Jonathan Kombi, à Goma