Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Vincent Bishiya, procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a maintenu les mandats d’amener lancés contre trois députés provinciaux du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et un élu de l’AFDC-A. Lesquels mandats ont une validité de trois mois.

C’est Wina Lokondo, candidat du MLC, qui avait saisi la justice ne comprenant pas comment trois députés provinciaux sur quatre que compte le parti de Jean-Pierre Bemba aient voté pour les candidats d’autres partis.

Mercredi au cours d’une réunion de conseil provincial de sécurité, Vincent Bishiya a maintenu les mandats qui visent le vice-président de l’organe délibérant, Alexis Nkumu du MLC, le rapporteur Lopose Peter du regroupement PALU-A, le questeur Ruphin Elodji toujours du MLC ainsi que la présidente de la commission économico-financière, Marie-José Molebo également du MLC, sont concernés par ces mandats.  

Lire aussi : Monnayage des voix aux sénatoriales : Visés par des mandats d’amener, les députés provinciaux de l’Equateur s’attaquent au procureur près la Cour d’appel