Catégorie
Photo droits tiers

Le président du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD/KML), Antipas Mbusa Nyamwissi, en exil politique depuis 2012, annonce qu'il va retourner au pays avant le 30 juin prochain.

« J'ai la garantie de l'autorité suprême pour mon retour, je ne peux plus attendre. Je dois venir contribuer aux efforts pour l'éradication du virus Ebola, les groupes armés et, pour ça, je ne peux pas attendre, je vais rentrer avant le 30 juin », a dit Antipas Mbusa Nyamwissi à ACTUALITE.CD

Il affirme être déjà en possession de son passeport.

« J'ai déjà mon passeport et je vais programmer mon retour avant le 30 juin », explique-t-il.

Un des six leaders de la coalition LAMUKA, plateforme qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018, Antipas Mbusa Nyamwisi avait contesté l'élection de Félix Tshisekedi comme président de la République.

Mbusa avait ensuite échangé avec Félix Tshisekedi à Nairobi, au Kenya, alors que ce dernier était en mission officielle dans la région. Cette rencontre a été précédée d'une autre avec l’entourage de Félix Tshisekedi. Depuis, Antipas Mbusa Nyamwisi affirme avoir maintenu le contact avec le nouveau pouvoir.

Influent dans  la région du « Grand Nord » (Beni, Lubero, Butembo) de la province du Nord-Kivu où le virus Ebola sévit depuis août 2018, en plus de l’activisme des groupes armés ADF, FDLR et Maï-Maï, Antipas Mbusa Nyamwisi promet sa contribution à la normalisation de la situation dans cette partie du pays.

Stanis Bujakera Tshiamala