Lanceurs d’alerte pour PPLAAF et Global Witness, deux anciens agents de Afriland First Bank condamnés à mort
ACTUALITE.CD

Gradi Koko Lobanga et Navy Malela, respectivement anciens chef de l’audit interne et ancien contrôleur permanent à Afriland First Bank, ont été condamnés à mort au mois de septembre 2020 par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe. 

« Le jugement est de septembre 2020. Ils ont été condamnés pour le vol, la violation du secret bancaire, le recel, l’association des malfaiteurs. Ils ont été condamnés à la peine maximale, la peine de mort, pour association des malfaiteurs. La banque n’a pas demandé cette peine. Le procureur général de la République avait requis 15 ans », a dit à ACTUALITE.CD, Eric Moutet, avocat d'Afriland First Bank.

Les deux ex-agents de la banque avaient transféré des données bancaires à la Plateforme de Protection des Lanceurs d'Alerte en Afrique (PPLAAF) et Global Witness, ONG spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles des pays en développement et la corruption, accusant Afriland First Bank de favoriser, disent-ils, le blanchiment d’argent. Ils sont aujourd’hui hors du pays. Ils disent craindre pour leur vie.

« Cette peine a été mécaniquement et obligatoirement prononcée par le juge parce que PPLAAF n’est pas venue. Le juge a les mains liées par le code des procédures pénales. A partir du moment où la personne ne se présente pas, il est obligé de mettre la peine la plus haute. Pourquoi PPLAAF n’était pas venue. Dans leurs statuts, il est écrit qu’ils sont là pour défendre les lanceurs d’alerte », a ajouté Eric Moutet.

Afriland First Bank a aussi porté plainte contre les deux organisations.

ACTUALITE.CD vous propose son dossier complet ce vendredi.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une