Covid-19 : la RDC et le Rwanda décident de mettre en place un cadre de partage d'expériences
Photo

La République Démocratique du Congo et le Rwanda décident de mettre en place un cadre de partage d'expériences de lutte contre la pandémie de Coronavirus. Cela fait suite à une réunion qui a mis autour d'une table, le vice-ministre de l'intérieur et sécurité de la RDC Innocent Bokele Walaka et le ministre de la santé du Rwanda, Daniel Ngamije, jeudi 28 mai à la zone neutre de la frontière entre les deux pays.

Les participants à cette réunion de la crise sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus qui affecte les deux pays ont peaufiné des stratégies en vue de son éradication. 

Le cadre de concertation transfrontalier de partage d'expériences va établir des mesures communes de prévention et de gestion des cas de Covid-19, incluant la surveillance, le partage des informations et expertises dans les domaines cliniques et ceux de la recherche scientifique.

«  Les deux pays vivent ensemble. Ils font le commerce ensemble. Il y a des mesures prises par chaque pays, notamment la fermeture des frontières. En ce qui concerne la Covid-19, nous avons créé un cadre de concertation. Une proposition de ce cadre sera faite aux autorités. Il s'agit d’un cadre d’échange d'expériences entre les deux pays pour qu'on puisse chercher par tous les moyens comment mettre fin à cette pandémie. Quand je parle d’échange d’expériences, c’est-à-dire en terme d’informations, des recherches scientifiques etc. En ce qui concerne le commerce, l'ordonnance du Chef de l’État, Félix Tshisekedi portant sur la déclaration de l’état d'urgence est précise. En ce qui concerne nos frontières, elles sont fermées mais il n'y a que les véhicules marchandises qui sont autorisés d'entrer dans notre pays et l’équipage est soumis au contrôle médical approfondi», a dit Innocent Bokele Walaka, vice ministre en charge de l’intérieur et sécurité de la RDC. 

Les deux délégations ont également échangé sur les mesures à prendre pour assurer la continuité des activités commerciales et la circulation transfrontalière des marchandises notamment, les équipements médicaux et les produits de première nécessité. 

« Nous avons un problème sérieux avec les conducteurs des engins venant de l'est de l'Afrique. Les uns parmi eux sont malades de Coronavirus. De notre côté, nous mettons tout en œuvre en vue de faire la surveillance épidémiologique. Et cela se passe dans tous les pays de l'Afrique de l'est. La mesure instaurée consiste à faire le suivi de tous ces gens. Les tests sont passés. Les testés positifs sont directement acheminés aux centre de traitement. Tout ça, parce que nous voulons éviter la propagation de la maladie dans tous les pays de l'Est de l'Afrique. Et tous ces pays partagent des frontières avec la RDC. Voilà pourquoi, nous voulons prévenir la maladie auprès de tous les citoyens et plus particulièrement des chauffeurs », a dit Daniel Ngamije, ministre de la santé du Rwanda. 

Les gouverneurs du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita et du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabije ont également été conviés à cette réunion. Ils ont été instruits de poursuivre  la coopération locale pour que les populations de deux pays puissent continuer à vivre ensemble en dépit de la pandémie, un accent particulier étant mis à la sécurité des frontières.

L'équipe de riposte contre la Covid-19 en RDC a rapporté, jeudi 28 mai, 173 nouveaux cas de la maladie dont 153 enregistrés à Kinshasa, 12 au Sud-Kivu et 8 au Nord-Kivu. Le cumul passe désormais à 2.833 cas dont 400 guéris et 69 décès. Sept des vingt-six provinces du pays sont touchées par cette pandémie déclarée en RDC, le 10 mars dernier. Il s'agit de Kinshasa avec 2.547 cas, de l'Ituri avec 2 cas, du Kwilu avec 2 cas, du Haut-Katanga avec 21 cas, du Nord-Kivu avec 43 cas, du Sud-Kivu avec 28 cas et du Kongo-central avec 189 cas.

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une