G13: l'Assemblée plénière maintient le mode de scrutin “proportionnel” et rejette celui du “majoritaire simple”
Jeudi 12 mai 2022 - 18:57
Le G13 à l'Assemblée nationale
Le G13 à l'Assemblée nationale/Ph. droits tiers

La plénière de l'Assemblée nationale a décidé ce jeudi 12 mai 2022 de maintenir le mode de scrutin “proportionnel” lors des prochaines échéances électorales. Par contre, ils ont rejeté la proposition du G13 soutenant le scrutin majoritaire simple.

Lors du débat général sur cette proposition de loi, la majorité de députés nationaux avaient soutenu l'idée de maintenir la proportionnelle d'autant plus qu'elle assure la diversité culturelle sans division des communautés. Dans son intervention, le député Daniel Mbau avait attiré l'attention de la plénière sur le mode de scrutin contenu dans la proposition de loi sous examen qui favorise les candidats et non les listes.

" Il y a la question du mode de scrutin, attention, c’est une question piège. Le mode de scrutin a le privilège d’exercer une influence sur les résultats des élections. Parce que son choix est dicté par un objectif politique poursuivi en avance. Si vous choisissez un mode de scrutin suicidaire, la conséquence est qu’à la prochaine législature, nous allons vider 95% de nos collègues. Le mode de scrutin proposé ici favorise les candidats et non les listes. C’est un système majoritaire simple, ce n’est pas le majoritaire classique qui est discuté en grande Bretagne ou aux USA ", avait dit le député Mbau.

Selon lui, le scrutin proportionnel rejeté assure trois choses : l’équité, la représentativité et la diversité politique. « Si nous optons pour le système majoritaire, nous allons tuer nos partis politiques, nous allons favoriser les individus, et nous aurons une majorité qui sera frappée par la transhumance politique ».

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une