Afrique : le Burkina Faso a introduit le vaccin contre le cancer du col de l’utérus dans son programme élargi de vaccination
Lundi 9 mai 2022 - 09:52
ACTUALITE.CD
ACTUALITE.CD

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique du Burkina Faso, Dr Robert Lucien Kargougou, a procédé le 26 avril dernier à l’introduction du vaccin contre le cancer du col de l’utérus dans le programme élargi de vaccination au cours d’une cérémonie de lancement, renseigne l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué en date du 4 mai dernier.

Sont concernées par cette première phase d’introduction, des filles âgées de 9 ans. A l’échelle du pays, la population cible est estimée à 327.714 jeunes filles qui vont être vaccinées avec le gardasil 4, le vaccin choisi par le Programme élargi de vaccination du pays. 

« Le cancer du col de l’utérus est un problème de santé publique au Burkina Faso. il compte pour 23% de tous les cas de cancer et 22% du taux de mortalité due aux cancers, tous types confondus. Plus de 1000 nouveaux cas pour environ 800 décès, sont enregistrés chaque année. En 2020, le pays a recensé 1.132 nouveaux cas, avec 839 décès soit un taux de létalité de 74,1% ; d’où l’introduction de ce vaccin contre le cancer du col de l’utérus dans le PEV. C’est un vaccin sûr et efficace », a rassuré le ministre de la santé du Burkina Faso.

L’OMS au Burkina Faso se réjouit de l’introduction du vaccin anti HPV au Burkina Faso et réaffirme son engagement à soutenir l’initiative. Dans le cadre de la stratégie mondiale de lutte contre ce cancer. L’organisation de l’ONU recommande la vaccination des filles de 9 à 13 ans comme la mesure de santé publique ayant le meilleur rapport coût efficacité contre le cancer du col de l’utérus.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une