Kwilu : la police a étouffé la marche prévue à Bandundu-ville
Police Nationale Congolaise. Ph/Actualite.cd

À Bandundu-ville, la marche de protestation appelée par les leaders de la coalition Lamuka a été étouffée par les éléments de la police. Au niveau de la place de la tribune, les militants se sont dispersés à la demande des éléments de la police. Sur l'avenue wamba par contre, ils ont été dispersés de force sans usages de gaz lacrymogène ni des autres moyens de répression.

Le député provincial Gatola Mungela Franck cadre de Lamuka dans la province du Kwilu, déplore le fait que la marche ait été étouffée alors que toutes les démarches étaient amorcées à ce titre.

"Nous avons informé officiellement l'autorité de la ville, nous lui avions donné l'information selon laquelle aujourd'hui, nous allons faire notre marche. Qu'il ait accusé réception ou pas, refusé ou pas, nous savons que nous sommes dans un régime d'information et non d'autorisation, et nous avons fait notre travail ", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter :

" Nous voulions marcher parce que nous ne voulons plus continuer à voir à la tête de la CENI des aventuriers qui sont là toujours pour bourrer les urnes, être contre la voix du peuple ".

À Kikwit par contre, plusieurs personnes sont descendues dans la rue pour répondre au mot d'ordre des leaders de la plateforme Lamuka.

Jonathan Mesa, à Bandundu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une