Pénurie de kérosène à l’aéroport de N'djili : trois ministres chargés de stabiliser la situation
Samedi 21 mai 2022 - 15:06
ACTUALITE.CD

La problématique de pénurie du kérosène constatée à l'aéroport international de Ndjili causant le retard des vols ou carrément l'annulation a été abordée dans la communication du Chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge lors de la 54e réunion du Conseil des ministres tenue vendredi 20 mai 2022.

Il a tenu à rassurer l'opinion que le gouvernement suit de près la situation et dit avoir instruit les ministres sectoriels concernés à stabiliser la situation.

" Le Premier ministre a informé le conseil que le gouvernement de la République a été saisi par la société SEP CONGO (Service des Entreprises Pétrolières Congolaise) sur le nouveau risque des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement en produits pétroliers notamment le Jet 1 kérosène et le gas Oil. Il a rassuré que le gouvernement suit avec une attention particulière cette situation qui prévaut actuellement dans le monde, conséquence de la guerre en Ukraine. À cet effet, le ministre de l'économie nationale, des Finances et des Hydrocarbures ont été chargés dans le cadre du comité de suivi des prix des produits pétroliers de prendre toutes les dispositions pour stabiliser et contrôler cette situation ", rapporte le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

Direction Générale de SEP-Congo S.A a, dans une correspondance ce jeudi 19 mai, saisi le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, au sujet des stocks en gasoil et en Jet A1 à la base des perturbations et annulations des vols domestiques ces derniers jours à Kinshasa.

D'après cette société experte en logistique pétrolière en RDC, les stocks en Jet A1 et en gasoil ne peuvent pas assurer la couverture jusqu'à la prochaine livraison.

Pour la Direction Générale de SEP CONGO, " il y a obligation d'élargir le contingentement du Jet-A1 et du gasoil à dater d'aujourd'hui, et ce, pour essayer de faire jonction avec l'arrivée des stocks du prochain bateau dans nos installations à Kinshasa entre les 27 et 30 mai 2022, dans la mesure où il faut ajouter 7 jours de réception et de pompage (respectivement à Ango et à Kinshasa). En livrant au maximum 300 m³ de gasoil par jour, nous aurons 10 jours de couverture jusqu'au 26 mai 2022" pouvait-on lire dans une correspondance de cette société adressée au ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu.

Le gouvernement, à travers le ministère des Hydrocarbures, a déploré le fait que les compagnies d'aviation sont au courant de la situation mais elles continuent à vendre des billets aux passagers. Il les invite à réduire de moitié leur fréquence, le temps que la situation se stabilise. La RDC n'est pas épargnée par les effets de la crise russo-ukrainienne provoquant ainsi la rareté des produits pétroliers et la hausse de certains produits de première nécessité.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une