Samedi 23 mai 2020 - 17:45

Breaking news

Covid-19 en RDC : ni l’acte ni la hauteur de la contribution de la CNSS au profit du FNSCC ne peut déranger, selon Guy Mafuta
Photo droits tiers

Le député national Guy Mafuta Kabongo dit soutenir l’acte posé par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui a remis, lundi 18 mai dernier, un chèque à hauteur d’un million de dollars américain au Fonds national de solidarité contre la Covid-19 (FNSCC) comme sa contribution à ce fonds. Ce, contrairement à ce que pensent d’aucuns sur le geste posé par cette institution publique. 

Pour l’élu de Tshikapa, ancien Président de la Mutuelle de santé des Enseignants du primaire, secondaire et professionnel (MESP), ni l’acte, encore moins la hauteur de la contribution de la CNSS en faveur du FNSCC, ne peut déranger car couverts par la loi. 

« Si c'est l’acte, la loi donne feu vert à la Caisse de poser des actions à caractère sanitaire et social (cfr. Art. 2 complété par l'art. 123, alinéa 3 de la loi n°16/009 du 15 juillet 2016 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale. Et si c'est la hauteur du montant, je me demande : y a-t-il arriérés de salaires à la CNSS ou retard dans le paiement des allocations familiales aux affiliés ? A cette question, la réponse semble être la négative », a déclaré Guy Mafuta à ACTUALITE.CD. 

Et de poursuivre : « Il nous revient d'inciter d'autres entités à emboîter le pas plutôt que créer un précèdent qui décourageraient plus d’un. Au Sénégal, par exemple, les secteurs public et privé ont versé 60 millions USD comme participation au fonds de lutte contre la Covid-19. Les entreprises du secteur public et privé sont  appelées à soutenir l’Etat dans la relance économique pendant et après la Covid-19. Sous d’autres cieux, la bonne gouvernance aidant, l’Etat recourt à ses propres entreprises pour financer et aider la relance économique en cas de crise ». 

L’acte posé par la CNSS a généré plusieurs réactions. Pour le Coordonnateur de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) notamment, ce montant aurait pu servir dans la paie des travailleurs de cette institution publique. 

« La CNSS a fait le don d’un million USD et ambulance au FNSCC alors que ses contribuables peinent à avoir l’information sur sa gestion de placements faits à Congo Airways et dans l’immobilier! Les mandataires publics doivent d’abord payer les salaires et primes de leurs agents », avait fait savoir Georges Kapiamba.  

Le FNSCC a lancé depuis lundi 18 mai dernier un appel pressant à contribution financière en vue de financer la riposte contre la pandémie qui se répand de plus en plus au pays et qui a déjà fait plus de 60 morts. Un compte bancaire (00018005-0232000000996-39 USD dans les livres d'Equity Bank) est ouvert pour collecter les fonds. 

Ce Fond a pour mission principale de rechercher et collecter les moyens financiers destinés à servir, sous forme d'aides, d'assistance ou soutiens, aux personnes physiques ou morales, personnels médicaux soignants, services médicaux et hospitaliers ainsi qu'aux entreprises et autres structures exerçant une activité économique et qui seraient particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de la Covid-19 et des mesures prises pour limiter la propagation.

Japhet Toko

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une