Yangambi bientôt un pôle scientifique de référence en matière de données de stockage de carbone
Lundi 23 septembre 2019 - 12:20
ACTUALITE.CD

Le projet Yangambi Pôle Scientifique (YPS) a organisé plusieurs ateliers à Kinshasa, à Kisangani et à Yangambi pour susciter les discussions sur les opportunités de recherche, la capitalisation des données produites, et les possibilités de collaboration entre les diverses institutions scientifiques qui ont une présence à Yangambi (Tshopo).

« Pour que la Réserve de biosphère de Yangambi puisse réaliser son potentiel au service de l’homme et des forêts, nous, les chercheurs, devons partager des ressources et des connaissances, et promouvoir une étroite collaboration avec les diverse acteurs locaux », a déclaré Michel Baudouin, Directeur de l’École régionale postuniversitaire d'aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT).

Au cours des échanges, des avancées dans la construction de la première tour à flux de carbone en RDC ont été présentées.  Elle servira à mesurer les tendances de capture et d'émission de carbone de la forêt « pour mieux comprendre le fonctionnement du bassin du Congo et son impact dans l’adaptation et l'atténuation au changement climatique ». Cette tour devrait être opérationnelle en 2020. Les données produites seront disponibles gratuitement aux chercheurs du monde.

« Les équipements techniques sont actuellement testés en Belgique, et le technicien congolais qui sera responsable de l'entretien de la tour est en formation. En attendant, la construction de la structure est en cours », a expliqué Thomas Sibret, chercheur à l’Université de Gand (UGent) et gestionnaire de l’Installation de la tour de flux.

Au total, ce projet prévoit la mise en place de un seul tour à flux de mesure d'échange des gaz à effet de serre. Financée par l’Union européenne, cette initiative veut faire de la Réserve de Biosphère de Yangambi un pôle scientifique de haut niveau, via la mise en place d'une coordination scientifique institutionnelle belge, congolaise et internationale, la capitalisation et valorisation des connaissances et l'appui en formation de chercheurs congolais, inscrits au sein d'un réseau international d'universités et d'institutions scientifiques.

Lire aussi:Sommet Action Climat : Félix Tshisekedi appelé à plaider pour un accompagnement technique et financier de la population du bassin du congo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une