Breaking news

Premières décisions du ministre Busa : « Plus d’organisation des funérailles à la FIKIN »

Mardi 10 septembre 2019 - 18:12
Catégorie
ACTUALITE.CD

Aussitôt entré en fonction, le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Busa Tongba, a interdit l’organisation des funérailles à la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN), dans la commune de Limete.

« Il faut assainir la FIKIN. Il faut remettre la FIKIN dans son objet social. Jusque-là, on faisait n’importe quoi. Il y a des funérailles qui sont organisées là-bas. La décision est prise et les dirigeants de la FIKIN doivent l’appliquer », a-t-il dit à ACTUALITE.CD ce mardi 10 septembre.

Il évoque un plan de redressement de cette structure.

« Pour réformer la FIKIN, il ne faut pas pleurer les morts là-bas. Nous voulons remettre la FIKIN dans son rôle économique, de la promotion commerciale et d’instance de promotion », a-t-il ajouté.

Déjà en janvier 2018, Jean-Lucien Busa Tongba, à l’époque ministre d’Etat chargé du Commerce Extérieur, avait présenté au Conseil des ministres un projet de réhabilitation et de modernisation de la FIKIN. L’étude menée par son ministère, avec l’appui du COPIREP, avait proposé un projet en trois phases opérationnelles : la construction d’un parc d’attraction moderne, la construction du parc d’exposition et la construction des hôtels et salles de conférences dans le cadre du Partenariat Public-Privé. Depuis, aucune avancée n’a été constatée sur le plan pratique.

La 1ère édition de la FIKIN s’était tenue du 30 juin au 14 juillet 1969, rappelle-t-on.