Catégorie
DR

 

C'est confirmé.  Fredy Matungulu Mbuyamu l'un des 5 leaders restants de la coalition Lamuka (Opposition) va siéger au conseil d'administration de la banque africaine de développement  (BAD) où il va occuper le poste d'administrateur pour le compte de la République démocratique du Congo (RDC), trois ans durant. Son mandat est renouvelable une fois.

 

L'opposant a été proposé à ce poste par le président Félix Tshisekedi. En acceptant ce poste, Matungulu prend ses distances avec la coalition Lamuka qui a déjà perdu un de ses leaders : Antipas Mbusa Nyamwisi.  Lui, a rejoint officiellement le camp de Félix Tshisekedi pour aider à combattre les groupes armés dans l'Est du pays et l'épidémie d'Ebola.  

Avant la fin de ce mois , Moise Katumbi , Jean - Pierre Bemba, Martin Fayulu, Fredy Matungulu et Adolphe Muzito vont se réunir à Lubumbashi.  

Matungulu dont la participation devient incertaine devrait succéder à Katumbi à la tête de Lamuka dès le 31 juillet. Une fonction qu'il ne va plus occuper.

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) est composé de 20 membres qui ne sont ni gouverneurs, ni gouverneurs suppléants.

Treize membres sont élus par les gouverneurs des pays membres régionaux et sept par les gouverneurs des pays membres non régionaux.

A la BAD , l'opposant congolais occupera le poste d'administrateur pour la région de l'Afrique Centrale.

Son choix par Félix Tshisekedi doit être entériné par les ministres des finances ( gouverneur - pays ) du Burundi, Cameroun, Congo, la République centrafricaine et la République Démocratique du Congo (RDC)  lors de l'assemblée annuelle prévue en  août prochain. Il succédera à Obam Nlong (de nationalité camerounaise) élu en 2016.

 

Christine Tshibuyi