Catégorie
Assemblée provinciale du Kasai Central

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) n'a aucun membre au sein du gouvernement provincial du Kasaï Central, nommé par le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga et rendu public vendredi dernier.

En dépit de son poids politique à l’Assemblée provinciale du Kasaï Central avec 11 élus sur 33, le parti de Joseph Kabila a été oublié dans l’équipe gouvernementale. Une situation qui a irrité un cadre provincial du PPRD qui parle du clientélisme politique dans le chef du nouveau gouverneur.

« Nous sommes la première force politique à l'Assemblée provinciale avec onze députés. Le gouverneur Martin Kabuya a préféré privilégier le clientélisme politique en nouant les alliances avec Claudel Lubaya, Delly Sesanga et Patrice Aimé Sessanga (Ndlr: tous d’Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi). C'est vraiment un affront que le PPRD se doit de laver. Le territoire de Luiza aligne deux ministres recommandés par Sesanga père et Sesanga fils. Plus grave, l'un des ministres est beau-fils au papa Patrice Aimé Sessanga. De son côté, Claudel Lubaya va gérer - à travers ses pions - deux ministères. Il y a beaucoup de frustrations et je crains pour l'avenir de ce gouvernement », a-t-il déclaré sous anonymat.

Ce cadre estime que c’est un règlement des comptes politiques suite à un conflit qui date  entre les nouveaux alliés de Kabuya et l’ancien secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab.

« Claudel Lubaya ne supporte guère Evariste Boshab depuis la période où ils étaient tous au PPRD. Les Sesanga n'ont jamais pardonné à Boshab le fait d'avoir empêché Sesanga père à devenir gouverneur en 2010. Lubaya et Sesanga sont venus précipitamment à Kananga pour imposer leurs hommes et croire prendre la revanche sur Boshab. Ils ont trouvé un allié, le gouverneur Martin Kabuya Mulamba. L'avenir nous réserve des surprises », a-t-il poursuivi.

L’Union pour la démocratie et le progrès sociale (UDPS) dit n’avoir pas mandaté Tharcisse Kabatusuila, député provincial de l'UDPS nommé ministre de l'Administration du territoire, Ordre public, Décentralisation, Affaires coutumières, Coopération interprovinciale et Relations avec l'Assemblée provinciale .

« Il est au gouvernement à titre individuel. L'UDPS n'a mandaté personne », a déclaré le président fédéral de l’UDPS/Kasaï Central, Blandard Tshimbombo

Rendu public lvendredi soir, le gouvernement  du Kasaï Central, composé de 8 ministres, va être investi ce samedi 25 mai, par l'Assemblée provinciale. Pour rappel, le gouverneur Martin Kabuya est cadre de l’AFDC, parti membre du FCC.

Lire aussi: Kasaï Central : l'UDAO de Lubaya et l'Envol de Sesanga intègrent le gouvernement provincial

Sosthène Kambidi