Cinquantenaire de la FEC : Albert Yuma appelle les patrons d'entreprises à œuvrer pour une économie forte afin de donner au Chef de l'État et au Gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale
Lundi 1 août 2022 - 09:31
1
50 ans FEC

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a célébré ses 50 ans d'existence, samedi 30 juillet à Kinshasa. Dans son discours prononcé au cours de cette cérémonie du cinquantenaire, Albert Yuma, président de la FEC, a appelé les patrons d'entreprises évoluant au pays à œuvrer pour une économie forte afin de donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale.

«Bâtissons ensemble une économie forte pour donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale. La paix à l'intérieur des frontières intangibles est la condition sine qua non à l'épanouissement de notre économie », a-t-il dit.

Albert Yuma s'est montré soucieux du rétablissement de la paix dans la partie est de la RDC. Il l'a appelé à la conscience de tous les congolais, de s'activer davantage pour le retour de la paix aux Nord et Sud Kivu. 

Le Président du patronat congolais, a aussi martelé sur la nécessité d'une bonne collaboration entre l'Etat et le secteur privé afin de favoriser le bon fonctionnement des institutions étatiques. Il a évoqué la disponibilité de la FEC à accompagner les institutions du pays.

« C'est pourquoi hier, aujourd'hui et je l'espère comme demain en tant que syndicat patronal, nous serons toujours présents pour accompagner et conseiller toutes les autorités de l'Etat quand elles le souhaiteront et notre large présence à toute forme des rencontres au niveau national, local mais aussi international le prouve », a-t-il martelé.

Dans le cadre du projet "Renaissance", plus de 150 nouveaux opérateurs (non membres de la FEC) ont été conviés à cette cérémonie. Il s'agit des jeunes entrepreneurs, commerçants..., qui, selon Albert Yuma, constituent la relève de la FEC. Le patronat congolais est en quête de plus d’adhésions dans son syndicat.

Le projet "Renaissance" a été lancé au mois de novembre 2020 par Albert Yuma après sa réélection pour un mandat de trois ans à la tête de la FEC. Il est axé sur 5 piliers à savoir : - Renforcement de l’administration et revue des statuts, de la composition des commissions et des comités professionnels ; - Accentuation du rôle syndical de la Fédération ; - Positionnement de la Fédération comme partenaire de référence dans le choix, la conception et l’exécution des programmes structurants ; - Le développement du rôle de chambre de commerce et Promotion des hauts cadres nationaux par la création des corridors les mettant en lumière.

Par ailleurs, la Fédération des Entreprises du Congo a décoré, tous les anciens présidents nationaux de cette organisation patronale à l'instar de Lusakivana, Jeannot Bemba Saolona, Tumba Tunkadi, José Endundo et Pascal Kinduelo. Ils ont été décorés par le  Grand chancelier des ordres nationaux. Des médailles d'or et d'argent ont été remis aux anciens présidents de la FEC, en vie et à titre posthume. 

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) constitue à la fois la chambre de commerce et d'industrie et la principale organisation patronale de la République démocratique du Congo. Ancienne Association nationale des entreprises du Zaïre (ANEZA), elle fut créée en 1972 de la fusion de la Fédération des Associations provinciales des entreprises du Zaïre (FERZA), la Fédération Nationale des Chambres de Commerce, de l’Industrie et d’Agriculture (FNCCIA) et l’Association pour la Promotion et la Défense des Intérêts des Commerçants Congolais (APRODECO). Rebaptisée Fédération des entreprises du Congo lors du changement de nom du pays en mai 1997, elle représente actuellement plus de 2500 sociétés issues de tous les secteurs de l'économie congolaise.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une