Breaking news

Dossier RAM : « Tous les congolais vont suivre le compte-rendu du conseil des ministres de ce vendredi. Si la population ne se retrouve pas, nous allons appliquer la constitution et le règlement intérieur » (Député Claude Misare)
Jeudi 14 octobre 2021 - 11:38
RAM message
un message envoyé à un abonné par son opérateur de téléphonie mobile après lui avoir retranché les unités à l’achat

Auteur de la question orale avec débat adressée au ministre des PTNTIC Kibasa Maliba, le député national Claude Misare dit attendre que le gouvernement supprime la taxe sur le registre des appareils mobiles (RAM) avant d'envisager d'autres options prévues notamment par le règlement intérieur de l'Assemblée nationale. L'élu d'Uvira dans la province du Sud-Kivu rassure qu'il n'y a pas de complaisance dans ce dossier. L'objectif est de répondre positivement à la revendication de la population congolaise qui s'oppose à cette taxe.

« Le ministre a dit qu'il a fait une communication au Premier ministre Sama Lukonde pour que des décisions importantes soient prises par rapport aux revendications de la population et donc nous attendons la réaction du gouvernement avant qu'on passe à une action conformément à notre constitution et le règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Moi-même, je n'ai pas assisté à la réunion de l'Union sacrée, ce qui nous intéresse ici c'est la réponse aux revendications de la population par rapport à la taxe RAM, c'est tout, il n'y a pas de complaisance par rapport à cette question », a dit devant la presse Claude Misare après son intervention lors de la plénière de ce mercredi 13 octobre 2021.

Claude Misare précise que la population attend attentivement le compte-rendu du conseil des ministres de ce vendredi. Au cas où, le gouvernement n’annonce pas la suppression de la taxe RAM, il va user des moyens reconnus à un parlementaire pour aboutir à une solution.

« Nous devons attendre la réaction du conseil des ministres parce que nous ne sommes pas des petits enfants. Le vendredi, c'est le conseil des ministres, nous allons suivre, tous les Congolais vont suivre le compte-rendu. Si la population ne se retrouve pas par rapport au discours tenu par le ministre des PTNTIC et donc la constitution est claire, nous allons suivre notre constitution, notre règlement intérieur quant à ce », a-t-il ajouté.

Lire aussi: RAM a généré 266 millions USD selon l’ODEP : « les députés ont raté l’occasion de stopper l’escroquerie. Nous continuerons à dénoncer »

Pour lui, les recettes de 25 millions USD annoncées par le ministre Kibasa Maliba ne sont pas correctes. D'où la nécessité de faire la lumière sur les fonds collectés.

« Le ministre nous a menti en parlant de 25 millions USD, vous n'avez qu'à faire un petit calcul, vous prenez 26 millions des personnes enregistrées que le ministre évoquées, vous multipliez par 26 millions de téléphones 2G, multipliez par 1$ ça fait 26 millions USD, si vous prenez 11 millions des téléphones 3G et multipliez par 7$ c'est plus de 80 millions USD et donc si vous faites la sommation, vous irez au-delà de 100.000.000 USD. Par rapport aux chiffres qu'il avait donnés, il a menti, nous voulons la vérité par rapport à cette taxe, le ministre doit rendre compte, il doit s'assumer en tant que ministre de tutelle », a-t-il conclu.

Devant la représentation nationale, Augustin Kibassa Maliba, Ministre des PTNTIC s'est dit favorable à la mise en place d'une commission parlementaire d'enquête en vue de statuer sur la traçabilité des fonds déjà récoltés. S'agissant de sa suppression, Augustin Kibasa a laissé entendre qu'il a déjà soumis la question au niveau du gouvernement et qu’il revient à ce dernier de prendre une décision. M. Maliba a précisé que son ministère ne gère pas les fonds en rapport avec le RAM mais plutôt l'ARPTC en tant que service public doté d'une autonomie financière et administrative ayant des ressources propres qui constituent ses revenus.

Clément Muamba et Berith Yakitenge

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une