Assassinat de Simba Ngezayo: le principal suspect transféré à Kinshasa, annonce la famille de l’homme d’affaire qui dénonce l’existence d’un réseau criminel mêlant politiciens, magistrats et militaires à Goma
La ville de Goma/Ph. ACTUALITE.CD

L’homme d’affaire Simba Ngezayo a été tué le 3 novembre 2020 alors qu’il accompagnait son fils à l’école à Goma. Son oncle avait été également assassiné des années plus tôt dans la même ville. La famille soutient que ces deux assassinats sont liées à des organisations mafieuses et terroirs qui sévissent au Nord et aux Sud-Kivu en général et à Goma en particulier. Selon elle, policiers, militaires, hommes d’affaire et politiciens sont impliqués. 

La famille se réjouit du déroulement des enquêtes sur la mort de Simba. Elle loue également la coopération judiciaire et policière entre la RDC et l’Ouganda qui a permis d’arrêter et d’acheminer un suspect nommé Sankara, recherché depuis l’annonce de la mort de Simba Ngezayo.

« La personne soupçonnée d’être l’assassin de Simba a été déjà interrogée et les autorités ougandaises ont accepté sont transfert à Kinshasa intervenu il y a quelques heures », a annoncé la famille jeudi.

Et d’ajouter:

« Pour la première fois après tant d’années d’impunité, de corruption et de trafic d’influence au sein des services publics, notamment dans l’exécutif provincial, la justice, la police, l’armée, les services de renseignements et l’administration foncière au Nord-Kivu, un travail a été entrepris en vue d’attaquer le mal qui sévit dans la province, à sa racine ». 

La famille Ngezayo demande aux autorités de s’attaquer aux causes profondes identifiés cette criminalité à savoir les réseaux mafieux et terroristes qui sévissent au Sud-Kivu et au Nord-Kivu, quelle que soit la positon. Occupée par leurs membres.

Lire aussi:

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une