Jeudi 25 février 2021 - 14:41

Breaking news

Goma : les familles des personnes arrêtées et transférées à Kinshasa dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Simba Ngezayo sollicitent l'implication de Félix Tshisekedi pour l’organisation du procès
Simba Ngezayo/Ph droit tiers

Les membres des familles des personnes arrêtées à Kinshasa dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’homme d’affaires Simba Ngezayo étaient dans la rue ce jeudi 25 février 2021 Goma (Nord-Kivu). Plusieurs dizaines de personnes ont pris part à la marche partie du Terminus au quartier Katindo pour chuter au gouvernorat de province où ils ont déposé un mémorandum adressé au Président de la République. Ils sollicitent son implication personnelle en vue du retour à Goma d'une cinquantaine de personnes arrêtées et transférées à Kinshasa pour qu’elles soient présentées devant leur juge naturel afin que les innocents soient libérés et les coupables condamnés.

« Conscient de votre esprit de Père et d’humanisme ainsi que de votre volonté manifeste d’instaurer un véritable Etat de droit dans notre pays, nous vous prions de bien vouloir vous impliquer pour la libération sans conditions des personnes innocemment arrêtées et la condamnation des personnes qui seront jugés coupables. (…) Nous vous suggérons, Excellence Monsieur le Président de la République et Chef de l’Etat, de bien vouloir vous impliquer pour la libération sans condition de toutes les innocentes personnes détenues à Goma et à Kinshasa, à la prison militaire de Ndolo ; le retour à Goma de toutes les personnes qui sont détenues loin de cette ville où elles sont censées être présentées à leurs juges naturels ; une organisation rapide d’une audience publique afin que les coupables soient condamnés et les innocents dont les dossiers pourraient être fixés au tribunal, acquittés dans un délai raisonnable », lit-on dans leur document réceptionné par Jean-Paul Maregani et Prisca Lwanda, respectivement directeur de cabinet du Gouverneur Carly Kasivita et ministre provincial ad intérim de l’intérieur.

f

Le mémorandum a été signé par 600 personnes. Le collectif des membres des familles des personnes arrêtées dans le cadre des enquêtes sur le meurtre de Simba Ngezayo demande par ailleurs, que les droits des personnes arrêtées soient respectés.

Une vingtaine d’organisations de défense des droits de l’homme basées au Nord-Kivu ont alerté le lundi 15 février dernier sur les mauvaises conditions dans lesquelles se trouvent dans différents lieux de détention, les personnes arrêtées à Goma et dans le cadre de cette affaire. Ces organisations estiment en outre qu'étant donné que les indices sérieux de culpabilité ne pèsent que sur trois présumés auteurs matériels du crime, à défaut de la liberté conditionnelle, les autres prévenus devraient être déférés devant leur juge naturel.

Les trois présumés meurtriers de l'homme d'affaires Simba Ngezayo ont été arrêtés mardi 3 novembre 2020 tard dans la soirée à Goma puis transférés le lendemain à Kinshasa.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une