RDC : 9 miliciens Maï-Maï accusés d’avoir attaqué l’équipe de riposte contre Ebola à Lwemba et Biakato en novembre 2019 ont été condamnés à la prison à vie
Un milicien à l'est de la RDC. PH/ACTUALITE.CD

Neuf combattants Maï-Maï ont été condamnés à la prison à vie entre autres, pour crimes de guerre par meurtre au cours d’une audience foraine du Tribunal militaire de garnison de l’Ituri qui a eu lieu à Mambasa du 28 octobre au 9 novembre 2020.

Cette audience portait sur le jugement de combattants Maï Maï accusés de diverses attaques contre l’équipe de réponse à l’épidémie à virus Ebola en novembre 2019 à Lwemba et Biakato dans le territoire de Mambasa (Ituri).

Pour rappel, quatre membres d'équipes anti-Ebola avaient été tués et cinq autres blessés dans deux attaques armées contre les équipes de riposte contre Ebola.

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme et la Section d’appui à la justice de la MONUSCO ont soutenu la tenue de cette audience foraine.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une