Breaking news

RDC : Après la condamnation de Ntaganda, Denis Mukwege appelle la CPI à poursuivre les enquêtes dans la région du Kivu

Jeudi 7 novembre 2019 - 18:56
Catégorie
Photo droits tiers

Le Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege s’est montré « soulagé » ce jeudi 7 novembre 2019 suite à la condamnation par la Cour pénale internationale (CPI) de Bosco Ntaganda, ancien chef d'état-major adjoint des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC) à 30 ans de prison. Il avait été déclaré, le 8 juillet, coupable de 18 chefs d’accusation dont des crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis en Ituri. 

« Bosco Ntaganda enfin jugé pour ses crimes commis en Ituri. Nous appelons le Bureau du Procureur de la #CPI à poursuivre ses enquêtes dans les #Kivus pour contribuer à la consolidation de la #paix dans la région des Grands Lacs », a écrit Denis Mukwege sur twitter.

Bosco Ntaganda était accusé de 13 chefs de crime de guerre (meurtre et tentative de meurtre, attaque contre des civils, viol, esclavage sexuel de civils, pillage, déplacement de civils, attaque contre des biens protégés, destruction de biens appartenant à l'adversaire ; et viol, esclavage sexuel, enrôlement et conscription d'enfants de moins de 15 ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités) et de cinq chefs de crime contre l'humanité (meurtre et tentative de meurtre, viol, esclavage sexuel, persécution, transfert forcé de population).

Le procès s'était ouvert le 2 septembre 2015 et les conclusions orales ont été entendues du 28 au 30 août 2018. Bosco Ntaganda est détenu par la Cour. Le procès s'est ouvert le 2 septembre 2015.

Au total, 2 123 victimes, représentées par les représentants légaux du Bureau du conseil public pour les victimes, Sarah Pellet et Dmytro Suprun, ont participé au procès sur autorisation de la Chambre.

 

 

 

Vidéo