Catégorie
ACTUALITE.CD

L’opposant Jean-Pierre Bemba Gombo est rentré à Kinshasa ce dimanche 23 juin. C’est la première fois qu’il reviennent dans son pays depuis aout 2018. Il a été accueilli par des milliers de kinois et a tenu un meeting place Sainte-Thérèse, dans la commune de Ndjili. Après son speech, il a également répondu à quelques questions des militants. Parmi les intervenants, il y avait cette militante qui a demandé s’il était possibilité de voir Bemba s’associer à Félix Tshisekedi.

 « Nous avons dit que la démocratie, c’est le pouvoir du peuple pour le peuple et par le peuple. La démocratie, c’est le respect de l’opinion. Si nous tous avons le même entendement, le respect des opinions des uns et des autres, je pense que tout ira bien dans ce pays. Le respect des libertés individuelles, le respect des opinions, je pense que cela sera un grand progrès pour le pays », a t-il dit.

Ecoutez cet extrait ici.

Il a également répondu à la question sur l’éventualité de passer par d’autres voies pour accéder au pouvoir.

« Nous sommes de démocrates. Le pouvoir vient du peuple, par les urnes. C’est le schéma qui nous allons suivre. Le pouvoir viendra du peuple », a t-il ajouté.

Moise Katumbi, qui se range dans l’opposition dite républicaine, avait annoncé que les principaux dirigeants de Lamuka iront rencontrer Félix Tshisekedi. Avant même la concrétisation de cette initiative, Mbusa Nyamwisi, un des six leaders a déjà rejoint le camp de la mouvance présidentielle. Pour sa part, Bemba a annoncé qu’un mot d’ordre sera donné le 30 décembre.

« Le 30 juin, Lamuka fera un communiqué. Le 30 juin, nous allons donner un mot d’ordre. Nous allons nous réunir, nous allons nous entendre également avec ceux qui sont en Europe. Nous allons élaborer un programme et nous allons vous le communiquer. Nous ne voulons pas que quand nous appelons à une marche pacifique qu’il y ait trouble », a t-il déclaré.