Breaking news

Sud-Kivu : le gouverneur Théo Ngwabidje juge « catastrophique » l’état de la province et promet de multiplier les recettes

Mercredi 12 juin 2019 - 13:26
Catégorie
Image d'archives: Assemblée provinciale du Sud-Kivu lors de l'élections des gouverneurs

Le nouveau gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi, place la maximisation des recettes parmi les priorités de son gouvernement. Il souligne que cela a pour objectif de faire survivre la province malgré l’état catastrophique dans laquelle elle se trouve.

"L’objectif de notre gouvernement c’est de maximiser les recettes de l'État. Vue la situation catastrophique que nous avons héritée, nous allons accroître la production et la productivité agricoles par la mobilisation des systèmes de production, accroître la production et la productivité animale par l'intégration des techniques et des races améliorées et favoriser l'accès de crédit aux petits éleveurs", annonce le gouverneur de province devant les députés.

Théo Ngwabidje plaide pour le remplacement de la Direction provinciale de mobilisation et encadrement des recettes par la Direction générale des recettes du Sud-Kivu.

" Nous allons dans ce domaine, organiser l'exercice de commerce et faire en sorte que le secteur soit classifié, identifié et identifiable. Nous allons réorganiser le fonctionnement des services d'assiettes et les rendre beaucoup plus performant. Un accent particulier sera mis en relation entre les taxes à percevoir, la nature desdites taxes et le nombre d'assujettis réels, lutter contre la fraude, le dédoublement des taxes, les tracasseries administratives et la corruption en vue d'assainir le climat des affaires. Nous allons promouvoir les investissements et maximiser les recettes, créer la Direction générale des recettes du Sud-Kivu (DGRSK) en remplacement de l'actuelle DPMER", ajoute-t-il.

Le gouverneur du Sud-Kivu a également inscrit dans son agenda, la création d'une structure chargée de construire et de gérer les marchés publics et de suivi de la mise en œuvre des projets de développement.

Justin Mwamba