Breaking news

RDC-Mende : Le « faux diamant » a été rendu à ses propriétaires
Jeudi 23 mai 2019 - 15:06
Photo droits tiers

Après les tests opérés par le Centre d’Expertise, d’Evaluation et de Certification des Substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC), la pierre au cœur de l’interpellation brutale de l’ancien ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, a été rendue à ses propriétaires, le mercredi 22 mai.

« Jai failli être tué. Ceux qui sont venus chez moi dans lespoir davoir le diamant qui nen était pas un, mais plutôt du quartz, il doit il y avoir une suite. Il y a des actes pénalement répréhensibles quils ont posés chez moi », a dit à ACTUALITE.CD Lambert Mende.

Lire aussi : RDC : La pierre au cœur de l’interpellation musclée de Mende n’était pas un diamant

Le député national et candidat gouverneur dans la province de Sankuru avait brièvement été interpellé à son domicile de Kinshasa, le dimanche 19 mai, avant de regagner sa maison.

Basile Olongo, ministre intérimaire de l’Intérieur, avait soutenu que Lambert Mende doit être poursuivi.

« (…) Il détient illégalement un produit d’exploitation artisanale. Il affirme qu’il est facilitateur, négociant. Il a toujours fait ça, il continue à le faire et il le fera. Il est en pleine flagrance condamnable. La justice va se pencher sur ce dossier. Il va devoir s’expliquer : pourquoi et comment il détient ce diamant qui ne lui appartient pas mais appartient à l’Etat congolais, obtenu par des creuseurs artisanaux clandestins », avait déclaré le ministre ce lundi au cours d’un échange avec la presse.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une