Breaking news

RDC-Mende : Le « faux diamant » a été rendu à ses propriétaires

Jeudi 23 mai 2019 - 15:06
Catégorie
Photo droits tiers

Après les tests opérés par le Centre d’Expertise, d’Evaluation et de Certification des Substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC), la pierre au cœur de l’interpellation brutale de l’ancien ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, a été rendue à ses propriétaires, le mercredi 22 mai.

« Jai failli être tué. Ceux qui sont venus chez moi dans lespoir davoir le diamant qui nen était pas un, mais plutôt du quartz, il doit il y avoir une suite. Il y a des actes pénalement répréhensibles quils ont posés chez moi », a dit à ACTUALITE.CD Lambert Mende.

Lire aussi : RDC : La pierre au cœur de l’interpellation musclée de Mende n’était pas un diamant

Le député national et candidat gouverneur dans la province de Sankuru avait brièvement été interpellé à son domicile de Kinshasa, le dimanche 19 mai, avant de regagner sa maison.

Basile Olongo, ministre intérimaire de l’Intérieur, avait soutenu que Lambert Mende doit être poursuivi.

« (…) Il détient illégalement un produit d’exploitation artisanale. Il affirme qu’il est facilitateur, négociant. Il a toujours fait ça, il continue à le faire et il le fera. Il est en pleine flagrance condamnable. La justice va se pencher sur ce dossier. Il va devoir s’expliquer : pourquoi et comment il détient ce diamant qui ne lui appartient pas mais appartient à l’Etat congolais, obtenu par des creuseurs artisanaux clandestins », avait déclaré le ministre ce lundi au cours d’un échange avec la presse.