Breaking news

RDC : Fayulu demande aux habitants de Beni d’exiger  de la CENI l’organisation des trois scrutins en mars

Lundi 18 février 2019 - 08:19
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Martin Fayulu a demandé aux habitants de Beni (Nord-Kivu) d’exiger la tenue du scrutin présidentiel et des élections législatives nationales et provinciales, en mars 2019.

« Quand ils seront ici au mois de mars, exigez trois élections : présidentielle, législatives nationales et provinciales », a-t-il dit dans un meeting populaire ce dimanche à la permanence du RCD/KML, au rond-point Nyamwisi, à Beni.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a retenu la date du 31 mars pour organiser les législatives nationales et provinciales à Beni, Butembo et Yumbi, qui n’avaient pas voté en décembre 2018. La centrale électorale l’a déjà dit, elle n’a pas prévu l’organisation du scrutin présidentiel dans ces parties du pays.

Après avoir remercié la population de Beni, il est revenu sur le report des élections dans cette région.

« Ils vous ont refusé le droit de voter parce qu’ils ont vu comment vous m’avez accueilli. Ils ont dit Beni et Butembo font 1 250 000 électeurs. Ils avaient craint que je ne totalise 68%. Ils vous ont puni. Il ne faut pas avoir peur », a t-il ajouté.

Ce rassemblement intervient après celui tenu, la veille, à Butembo. Le candidat de Lamuka est populaire dans ces deux entités qui n’ont pas participé à l’élection du 30 décembre sur décision de la CENI qui évoquait le contexte sécuritaire et sanitaire.

Ce meeting fait partie de la tournée pour mobiliser la population au sujet de la « vérité des urnes ». Autoproclamé « seul président légitime », le candidat de Lamuka a rejeté la main tendue de Félix Tshisekedi et a appelé à la résistance.

Yassin Kombi