Affaire 2 millions USD destinés à l’éclairage public à Kinshasa: selon l’Hôtel de ville, il ne s’agit nullement d’une tentative de détournement
Vendredi 23 septembre 2022 - 12:42
1
Dollars américains. Ph. ACTUALITE.CD

Selon l’Inspection Générale des Finances (IGF), les 2.250.000 USD  d’appui du gouvernement central à la ville de Kinshasa pour l’éclairage public ont été saisis et retournés dans le compte général du trésor. L’opération inscrite dans le cadre de la patrouille financière de routine a pour but de permettre aux autorités provinciales et à la société AGAMINE de régulariser la procédure, explique l’IGF. 

Le montant total du marché avoisine 15 millions de dollars. La première tranche (2.250.000 USD) a été décaissée et transférée à un compte  de la banque EquityBCDC appartenant à AGAMINE.

Selon l’Hôtel de ville de Kinshasa, la passation de marché aurait suivi le processus légal. Le problème se situerait entre AGAMINE et le fisc congolais. Les deux parties doivent s’entendre sur les obligations fiscales relatives notamment à l’IPR et à la TVA.

« Le marché a été attribué dans les règles. Nous travaillons avec l’IGF. Aucun paiement ne peut se faire sans l’avale de l’IGF. Avant de donner l’ordre de virement de cet argent a AGAMINE, nous avons déposé le dossier auprès des inspecteurs des finances », a expliqué Jean Ngoyi Mvunzi, ministre provincial des finances.

Et d’ajouter:« Il y a cependant une contrainte fiscale qui se pose. AGAMINE doit payer les impôts de l’Etat. Ils ne se sont pas encore mis d’accord. Ils y travaillent et dans ce contexte, l’argent ne peut pas continuer à être gardé dans ce compte. Les inspecteurs ont souhaité qu’il soit retourné à la Banque centrale en attendant l’issue de ce dossier ».

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une