GÉCAMINES : les syndicalistes accusent les inspecteurs de l'IGF de "mauvais traitement" envers les agents et appelle Jules Alingete à les rappeler à l'ordre
Vendredi 5 août 2022 - 21:38
1
GÉCAMINES

Les syndicats représentatifs à la Générale des Carrières et des Mines (GECAMINES SA) et le Bureau syndical permanent ont adressé, depuis le 30 juillet 2022, une correspondance d'indignation à Jules Alingete, Inspecteur général des finances chef de service à l'IGF, dont une copie est parvenue à ACTUALITE.CD. Dans cette missive, les syndicalistes de cette entreprise du portefeuille de l'Etat, déplore l'attitude de l'équipe de la mission d'encadrement financier déléguée à la GÉCAMINES par l'IGF. A les en croire, l'équipe de l'IGF traite les agents avec "mépris" et "déconsidération."

"(...) venons par la présente vous exprimer notre grande indignation suite à l'attitude de mépris et déconsidération qu'affiche l'équipe de la mission d'encadrement financier à la GÉCAMINES. En effet, nous ne désapprouvons pas le but de la mission qui est la vôtre et apprécions à juste valeur ses différents résultats. Nous relevons ci-après quelques faits qui attirent notre attention depuis, l'avènement de cette dernière :  - Temps de travail = 3 à 4 heures par semaine;  - Imposition dans le traitement des dossiers ; - Blocages de différents paiements liés au personnel tel que : - Avances sur salaire ; - Avances sur capital-pension, - Décomptes finals dus aux pensionnés, veuves et orphelins; - Remboursement frais soins médicaux, - Frais funéraires, - Frais de mission, - Collation, primes, go-pass, péage,etc", renseigne la correspondance des syndicalistes à Jules Alingete.

Les agents de la GÉCAMINES appelle Jules Alingete à rappeler à l'ordre l'équipe de la mission d'encadrement financier en plein exercice dans cette entreprise de l'Etat. 

"L'agent GÉCAMINES mérite d'être respecté et considéré car il renferme toutes les qualités pour mieux accompagner notre Gouvernement dans la relance de notre économie. Pour notre part, nous vous prions de les rappeler à l'ordre car nous n'accepterons jamais cette attitude tendant à créer un climat malsain qui pourrait nous amener à nous prendre en charge un jour et ne doutons nullement de votre bonne foi de permettre à la GECAMINES d'exécuter dans les délais ses obligations, après les contrôles obligatoires de vos Inspecteurs", ont-ils martelé.

L’Inspection générale des Finances (IGF) a déployé depuis le lundi 24 mai 2022 ses inspecteurs dans le Katanga pour « l’évaluation des missions d’encadrement » à la Gécamines et dans les régies financières ainsi que dans les provinces du haut-Katanga et du Lualaba.

L’on sait que depuis quelques mois, l’IGF intensifie ce qu’elle appelle la patrouille financière auprès de toutes les institutions qui gèrent les fonds de l’Etat. Cette activité rentre dans l’objectif du gouvernement de la République de maximiser tant la mobilisation des recettes publiques que de veiller à une gestion orthodoxe des finances publiques.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une