RDC : « la RDC va de plus en plus mal et les intérêts personnels sont plus favorisés que les intérêts du pays », Willy Kitobo ancien ministre des mines
Une mine d'exploitation de cobalt dans la province de Lualaba/Ph ACTUALITE.CD

L'ancien ministre des mines dans le gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le professeur Willy Kitobo s'est exprimé à l'occasion d’un déjeuner de presse  ce mercredi 12 mai à Kinshasa. Pour Willy Kitobo, il est possible que les congolais eux-mêmes puissent créer des richesses réelles à travers l’opérationnalisation de FOMIN, le financement de la recherche des nouveaux gisements miniers et l’ARECOMS pour l’assainissement du secteur des mines congolais.

Répondant à une question sur la politique actuelle en République Démocratique du Congo, le Prof Willy Kitobo a exprimé son désarroi total à l’endroit de « certains politiciens qui ont étiolé consécutivement la confiance du peuple congolais à cause des promesses superfétatoires et non réalisables ». Aussi, il a fustigé les comportements de ceux qui favorisent la corruption et les intérêts individuels au détriment de la Nation.

« Notre peuple a perdu la confiance des politiciens avec des promesses non réalisées. La RDC va de plus en plus mal et les intérêts personnels sont plus favorisés que les intérêts du pays. Vous n’avez qu’à voir comment on nomme les gens dans notre pays sur base des intérêts individuels et chose grave parfois par la corruption et/ou des promesses de travailler pour l’intérêt de celui qui appuie votre candidature. C’est grave », dit Willy Kitobo.

« Où sont tous les principes étudiés dans nos universités basés sur le critère de compétence, le savoir-faire? Nous faisons le contraire de tous les pays qui nous entourent. Qu’attendez-vous de tout ça : 30 ans et peut-être un siècle pour prendre conscience et se développer. Les bonnes initiatives ne manquent pas », s'est ainsi exprimé.

Parlant des initiatives louables et novatrices, Willy Kitobo a rappelé son implication en vue de la création des richesses par les congolais eux-mêmes dans le secteur minier.

« Je vous donne l’exemple dans le secteur des mines où j’étais ministre national dans le gouvernement Ilukamba, nous avons créé le Fonds Minier  pour les générations futures FOMIN et même l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Marchés des Substances minérales stratégiques comme le Cobalt et le Coltan, ARECOMS. Deux idées soutenues et défendues par moi partout dans le pays et dans toutes les conférences internationales. FOMIN permet la création des richesses réelles par les congolais eux-mêmes en passant par le financement de la recherche des nouveaux gisements miniers et l’ARECOMS l’assainissement du secteur de l’artisanat minier au profit plus des congolais. Jusqu’aujourd’hui et cela depuis deux ans, rien ne bouge pour rendre opérationnelles ces deux innovations du secteur des mines congolais », a-t-il expliqué.

Willy Kitobo déclare aussi ne pas comprendre, pourquoi selon lui, la société congolaise est devenue malade avec un peuple aimant l’enrichissement facile et des politiques des gouvernements successifs non rationnelles.

« Prenez encore l’exemple le plus frappant dans le secteur des mines où les congolais préfèrent dormir sur des richesses potentielles sans rien faire et les autorités politiques et même tous les gestionnaires des entreprises minières du portefeuille de l’Etat comme la GECAMINES, MIBA, SAKIMA, SOKIMO attendent que les étrangers viennent exploiter ces richesses à leur place pour tirer simplement les dividendes et quelques taxes et redevances. Pensez-vous vraiment qu’avec de telles politiques nous arriverons à mobiliser assez des recettes de l’État et répondre aux multiples défis de développement de notre pays?. Une prise de conscience est nécessaire et urgente pour sauver le pays », a-t-il dit aux journalistes.

Il a appelé à la prise de conscience de chacun, en insistant sur les principes de la méritocratie qui veut placer l’homme qu’il faut  à la place qu’il faut.

Stanis Bujakera Tshiamala

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une