Kongo Central : un notable veut saisir la justice contre l'ancien ministre José Makila sur la redevance logistique terrestre
Ph/actualite.cd

Un notable du Kongo Central, Venant Wabelo Lufuansoni menace d'initier une action en justice contre José Makila Sumanda, ancien ministre national de Transport et Voies de Communication et actuel Président du conseil d'administration la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP/ex-ONATRA) pour verrouillage des frais générés par les  recettes de la taxe sur la Redevance Logistique Terrestre (RTL) perçues depuis 2016 dans les installations portuaires de la province.

Lors d'une conférence de presse animée ce lundi 5 avril 2021 à Matadi, chef-lieu du Kongo Central, Venant Wabelo Lufuansoni a indiqué que cette taxe génère 260.000 $ en raison de 1800 quais que détient cette partie du pays.

" je veux porter plainte contre l'ancien ministre des transports et voies de communications et actuel président du conseil d'administration de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP) ex ONATRA, José MAKILA SUMANDA, pour avoir verrouiller l'utilisation de cette taxe. Quand la nouvelle de la redevance logistique terrestre était annoncée , nous étions tous très contents. Mais quand ça doit aller dans les poches des individus nous devons dénoncer. J'ai des preuves. Hormis la taxe sur la Redevance Logistique Terrestre, il y a également le 600 milles dollars américains décaissés par l'Organisation pour l'Equipement Banana Kinshasa, (OEBK), les travaux n'ont jamais été réalisés ", a-t-il précisé.

Venant WABELO LUFUANSONI, s'étonne que le travail du contrôle de l'inspection Générale des Finances (IGF) soit contrecarré par l'ancien ministre des transports et voies de communications et actuel président du conseil d'administration de la société commerciale des Transports et des Ports (SCTP).

Dany KINDA-N'ZITA, à Matadi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une