Sud-Ubangi: le Maire de la ville de Zongo craint une catastrophe sanitaire pour les réfugiés Centrafricains
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

La situation à Zongo (Sud-Ubangi), ville frontalière située en face de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, inquiète déjà l'administration de cette entité. À l'instar de la flambée de prix des produits de première nécessité constatée depuis l'arrivée de plus de 10 milles réfugiés Centrafricains, les autorités locales craignent le pire.

Le Maire de la ville et les ONG locales se sont lancés dans le dénombrement de ces réfugiés malgré l'absence du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) et la Commission nationale pour les réfugiés (CNR).

« La situation est désastreuse, ils sont là sans appui, sans aide, ils continuent à venir et passent la nuit à la belle étoile (...) Ils n'ont pas des médicaments, nous comptons déjà des cas de la diarrhée parmi ces réfugiés surtout les enfants; la situation est catastrophique » a déclaré Michel Siazo Yeke-yeke, maire de la ville de Zongo, à ACTUALITE.CD.

Pour lui, ces réfugiés sont localisés dans les villages longuant la rivière Ubangi et ne sont pas pris en charge jusque là. Il a fait rapport à sa hiérarchie pour que des dispositions idoines soient prises. Par ailleurs, il demande un appui des humanitaires pour réaliser le test à Coronavirus pour ne pas infecter la population de son entité.

Alexandre MAWELU, à Gemena

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une