Lundi 29 juin 2020 - 19:30

Breaking news

RDC : 60 ans après l'indépendance, les professeurs de l'UNIKIN dressent un bilan mitigé de l'état du pays
Entrée principale de l'Université de Kinshasa

Dans une déclaration faite ce lundi 29 juin à la veille du 60ème  anniversaire de l’indépendance de la RDC, les professeurs de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) ont dressé un bilan mitigé de la situation du pays.

Sur le plan politique, le corps professoral de l'UNIKIN accuse tous les régimes politiques qui se sont succédés en RDC depuis l'indépendance jusqu'à ce jour d'avoir freiné le développement de cette nation.

« L’Etat congolais post colonial se caractérise par l’improductivité, l’immaturité et l’impréparation politique sur fond d’une gouvernance de tâtonnement. Aussitôt l’indépendance proclamée, les attentes de la démocratie se sont volatilisées à la suite de l’impréparation politique des dirigeants post coloniaux… Les différents régimes qui se sont succédés en République Démocratique du Congo depuis le 30 juin 1960 jusqu’à ce jour ont pour dénominateur commun : la Corruption généralisée, la concussion, le clientélisme, l’égoïsme, le détournement des deniers publics, l’appauvrissement de la population, les salaires de la mort, l’enrichissement de la minorité, le tribalisme, la détérioration continuelle des conditions de vie », disent-ils.

Sur le plan sociéconomique, ils dénoncent la megestion qui, à les en croire, caractérise le Congo post colonial.

« L’Etat congolais post colonial se caractérise par l’improductivité économique fruit de la mégestion… Le marasme de la RDC n’a point d’équivalent sur la planète Terre au regard des potentialités de son sol et son sous-sol… Pendant ce temps, les routes sont inexistantes, les écoles sont délabrées, les centres de santé et les hôpitaux en état d’abandon, les enfants non scolarisés, les travailleurs du secteur public avec un salaire de la mort, les militaires et les policiers avec une solde de misère, les médecins sans prime de risque adéquate, les magistrats sous-payés, les professeurs et leurs collaborateurs avec une rémunération de la honte les exposant à la mendicité et à la mort », dénoncent-ils.

Concernant l'état de la justice du pays, ils jettent des fleurs au progrès que réalise ce secteur du pays et invitent tous les acteurs de la société à persévérer dans cette voie.

« Ils saluent les pas récents réalisés dans la pratique du droit en RDC en vue de l’avènement d’un Etat de droit et encourage l’ensemble des acteurs tant politique, judiciaire et que ceux de la société civile à persévérer dans cette voie en allant en profondeur dans le recouvrement des droits de la République ignorés depuis l’indépendance », souhaitent-ils.

Les professeurs continuent d'exiger la publication de la grille des rémunérations et autres avantages de toutes les catégories socioprofessionnelles, du Huissier au Président de la République, et de tous les personnels politiques qui émargent du trésor public. Et appellent à la réduction du train de vie des Institutions et des gouvernants pour une redistribution et une répartition équitable des ressources.

Alors que le pays totalise 60 ans d'indépendance, l'Université de Kinshasa, ex-Lovanium totalise 65 ans d'existence. Sur ce, les professeurs de l’UNIKIN estiment qu’il est temps de mettre fin à l’enseignement universitaire de masse, pour un modèle mieux orienté vers les besoins réels de la société, en mettant un accent particulier sur la formation professionnelle.

Jordan Mayenikini

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une