Breaking news

Affaire 15 millions USD : la VSV soutient la mobilisation prévue le 19 octobre par le CLC

Jeudi 10 octobre 2019 - 11:30
Catégorie
M

L’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme, la Voix des sans voix (VSV), soutient la démarche du Comité Laïc de Coordination (CLC) qui organise une grande journée de protestation, le samedi 19 octobre, pour exiger la restitution de la décote de 15 millions de dollars américains, disparue du compte du trésor public.

« La voix des sans voix pour le droits de l’homme, c’est plus de 30 ans d’existence dans ce pays. Lorsque nous voyons beaucoup de structures de la société civile, des mouvements citoyens, bouger pour revendiquer des droits des populations congolaises foulés aux pieds, nous sommes très heureux et nous ne pouvons que soutenir ici l’action envisagée par le CLC. Il veut manifester pour revendiquer de manière légitime le reversement de 15 millions dans le compte du trésor public pour que ce fonds serve à tous les Congolais au lieu qu’il soit logé dans les poches de quelques personnes. C’est inadmissible ! C’est pour cela que nous vous disons par rapport à cette lutte contre la corruption, lutte pour laquelle le CLC a programmé une manifestation, nous ne pouvons que soutenir, on ne va pas faire le contraire sinon nous ne devons que soutenir », a dit mercredi à ACTUALITE.CD Rostin Manketa, directeur de la VSV.

Le directeur exécutif de la VSV, Rostin Manketa, encourage le président de la République d’user de toutes ses prérogatives afin que les 15.000.000 millions de dollars américains disparus du Trésor public soient remis dans la caisse de l’Etat. Pour lui, la disparition de cette somme est un vrai test pour Félix Tshisekedi pour prouver sa volonté à lutter contre la corruption, le détournement et le pillage des deniers publics.

Lire aussi : RDC : “le dossier de 15 millions USD est une occasion en or pour Félix Tshisekedi de prouver sa détermination dans la lutte contre la corruption et le détournement” (VSV)

L’appel du CLC s’inscrit dans le cadre  de la croisade nationale contre « la corruption, l’impunité, l’impuissance de la justice et des forces de l’ordre ». Ils annoncent qu’ils marcheront avec bibles, croix et chapelets, symboles de la justice, « en portant les calicots exprimant le refus du règne de la corruption, de l’impunité et l’absence de la justice ». Ces actions, selon le CLC, visent à dénoncer également des nombreux scandales qui ont fait la « une » depuis quelques mois notamment les soupçons de corruption des députés provinciaux lors des élections des sénateurs, les invalidations des députés nationaux par la Cour constitutionnelle.

Fonseca Mansianga