Catégorie
Les membres du Bureau définif de l'Assemblée provinciale de Kinshasa/Ph.ACTUALITE.CD

La campagne électorale pour les élections sénatoriales sont officiellement clôturées, mercredi à minuit, dans les 24 provinces qui éliront vendredi 108 sénateurs. M. Godefroid Mpoyi, président du Bureau définitif  de l'assemblée provinciale de Kinshasa, a, au cours d’une conférence de presse, ce jeudi, réfuté les allégations de corruption attribuées aux députés provinciaux pour donner leur voix aux candidats.

Plus de 99% de candidats sénateurs n’ont pas été « agacés » lors de la campagne électorale, a déclaré le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa.

« Si c'est vrai qu'il y a des gens qui ont exigé de l'argent aux candidats, nous voudrions qu'ils soient identifiés mais pas avec des preuves fabriquées. Selon la liste qui nous a été envoyée par la Ceni, il y a 874 candidats et seulement 5 ou 4 qui ont retiré leurs candidatures pour motif qu'il y aurait une corruption généralisée et institutionnalisée par les députés provinciaux. Sur le plan quantitatif, ces 5 ou 4 candidats représentent moins de 1% du total. Ce qui veut dire que plus de 99% de ces candidats n'ont pas été agacés par les élus. Au regard de ce nombre, cette question ne devrait pas être d'actualité », a-t-il dit.

Pour lui, ceux qui ont retiré leurs candidatures voulaient le « raccourci ».

Lire aussi : Sénatoriales : Au début les voix se négociaient aux alentours des 20.000 USD à l'Assemblée provinciale de Kinshasa

Auguy Mudiayi