Breaking news

Indice de perception de la corruption en 2021 : la RDC progresse d'un rang en occupant la 169ème place sur 180 pays (Rapport de Transparency International)
Mardi 25 janvier 2022 - 22:48
Corruption
Photo d'illustration

La République Démocratique du Congo occupe la 169ème place sur 180 pays dans le classement de Transparency international, publié ce lundi 25 janvier, sur l’indice de perception de la corruption au cours de l'année 2021. La RDC a progressé d'un rang avec un score de 19 sur 100 contre 18 sur 100 l’année précédente et 170ème place en 2020, soit une progression d’une place en faveur de la RDC et un recul de la corruption pour le pays.

Ce rapport publié chaque année par Transparency International permet de cerner la situation de corruption à travers le monde dans le but d’inciter des gouvernements à mener des reformes systématiques dans leurs pays respectifs afin d’améliorer la gouvernance.

Cette moindre progression de la RDC revient à dire que le pays de Félix Tshisekedi doit renforcer sa capacité de lutter contre la corruption. Ce fléau est encore loin de ne plus avoir les beaux jours sur le sol congolais. 

L’Indice de perception de la corruption (IPC) 2021 publié aujourd’hui par Transparency International montre que les niveaux de corruption restent au point mort dans le monde, 86 % des pays n’ayant que peu progressé, voire aucunement, au cours des dix dernières années.

Ce qu'il faut savoir sur la corruption au niveau mondial

L’IPC classe 180 pays et territoires selon le niveau de corruption perçu dans le secteur public, sur une échelle qui va de zéro (fortement corrompu) à 100 (faiblement corrompu).

La moyenne mondiale de l’IPC reste inchangée pour la dixième année consécutive, se situant à 43, les deux tiers des pays obtenant un score inférieur à 50.

Les pays les mieux classés sont le Danemark (88), la Finlande (88) et la Nouvelle-Zélande (88), également en tête de liste dans l’Indice de démocratie pour ce qui concerne les libertés civiles.

La Somalie (13), la Syrie (13) et le Soudan du Sud (11) restent au bas de l’échelle de l’IPC. La Syrie est également classée au dernier rang en matière de libertés civiles – la Somalie et le Soudan du Sud ne figurant pas dans cet indice.

27 pays, dont Chypre (53), le Liban (24) et le Honduras (23), enregistrent des scores historiquement bas cette année.

Lutte contre la corruption en RDC

La corruption constitue le principal frein au développement de la RDC. La Cour des Comptes qui est l’institution la plus habilitée pour lutter contre ce fléau se retrouve en état d’hibernation en RDC. Le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, dans son discours d'après les Consultations nationales, prononcé le 06 décembre 2020, avait annoncé son intention de réhabiliter ladite Cour.

Les grands efforts de stoppage de la corruption sont jusque-là menés par l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) et l’Inspection Générale des Finances (IGF).

Ce classement de Transparency International témoigne la nécessité de redynamiser la Cour des Comptes afin d'apporter secours à l’APLC et l’IGF dans ce combat de lutte contre la corruption.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une