Ouganda et Rwanda affirment leur volonté de "restaurer" leurs relations
Dimanche 23 janvier 2022 - 08:48
Paul Kagame et Yoweri Museveni
Paul Kagame et Yoweri Museveni

Le général Muhoozi Kainerugaba, fils du président ougandais Yoweri Museveni, a rencontré samedi au Rwanda le président Paul Kagame, lors d'une visite officielle où les deux hommes ont exprimé leur volonté de "restaurer" les relations entre leurs deux pays après plusieurs années de tensions.

La frontière entre les deux voisins d'Afrique de l'Est est notamment fermée depuis près de trois ans.

Lors de leur rencontre au palais présidentiel d'Urugwiro à Kigali, Paul Kagame et Muhoozi Kainerugaba ont eu "des discussions cordiales, productives et tournées vers l'avenir sur les préoccupations du Rwanda et les mesures pratiques nécessaires pour restaurer les relations entre le Rwanda et l'Ouganda", a affirmé la présidence rwandaise dans un tweet à l'issue de cette visite.

"Nous avons eu des discussions très cordiales et approfondies sur la manière d'améliorer nos relations bilatérales", a également déclaré sur Twitter le général Muhoozi Kainerugaba, commandant de l'armée de terre ougandaise qui a également le titre de haut conseiller du président Museveni en charge des opérations spéciales.

Il s'est dit "convaincu que sous la direction de nos deux présidents, nous pourrons restaurer rapidement nos bonnes relations historiques".

Cette visite marque un réchauffement des relations entre les deux pays après plusieurs années de tensions.

Paul Kagame et Yoweri Museveni ont été de proches alliés durant les années 1980-1990, dans la conquête du pouvoir dans leurs pays respectifs, avant de devenir de farouches rivaux.

Le dernier épisode de tensions entre les deux pays a vu le Rwanda fermer brusquement en février 2019 sa frontière avec son voisin du Nord, coupant une importante route commerciale terrestre.

Kigali accusait l'Ouganda d'enlever ses ressortissants et de soutenir des rebelles cherchant à renverser M. Kagame.

Kampala a accusé pour sa part le Rwanda d'espionnage et d'avoir tué deux hommes lors d'une incursion sur son territoire en mai 2019, ce que Kigali a contesté.

Des pourparlers entre MM. Kagame et Museveni avaient été organisés sous l'égide des chefs d'Etat angolais Joao Lourenço et congolais Félix Tshisekedi. La quatrième et dernière rencontre en date s'est déroulée en février 2020 à Gatuna, ville frontalière rwandaise.

Aucune réunion ne s'est tenue depuis, notamment en raison de la pandémie de Covid-19. 

Les relations ont également été envenimées l'an dernier par la publication de l'enquête sur le logiciel espion Pegasus, qui affirmait que le Rwanda avait utilisé ce logiciel pour pirater notamment les téléphones du Premier ministre ougandais entre 2014 et 2021, Ruhakana Rugunda, et du ministre ougandais des Affaires étrangères en poste depuis 2015, Sam Kutesa.

AFP et ACTUALITE.CD

                

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une