Breaking news

RDC : le sénateur She Okitundu appelle à une concertation inter-institutionnelle pour régler la crise au Sankuru
Dimanche 20 juin 2021 - 14:31
Sénateur She Okitundu. Ph. Droits tiers.

Le Sénateur Léonard She Okitundu a rappelé la nécessité pour les autorités compétentes de se pencher sur la crise dans la province du Sankuru. Dans sa réaction lors du débat général sur le rapport de la commission des relations avec les institutions provinciales et les entités territoriales décentralisées sur l'état des lieux de 26 provinces mardi 15 juin dernier, cet élu de Lualaba appelle à une concertation inter-institutionnelle pour trouver la solution à l'ingouvernabilité de cette province. 

"Vu la détérioration de la situation dans la province du Sankuru, les élus n'ont pas voulu rester indifférents, nous avons fait le tour des institutions de la République qui sont comptables aussi de la bonne marche des institutions provinciales. Nous avons été reçus par le Premier Ministre, nous avons été reçus par le Président de l'Assemblée nationale, vous même Monsieur le Président vous aviez reçu le Caucus des élus nationaux du Sankuru, évidemment, vous devriez en tant que Président du Sénat, essayer de vous prononcer en toute connaissance de cause et le plus objectivement possible, c'est pour cette raison que je vous recommande après avoir reçu les élus, il est important de recevoir aussi les deux représentants des institutions provinciales qui ont été appelés en consultation par le VPM, Ministre de l'intérieur ici à Kinshasa à savoir le Président de l'Assemblée provinciale et le gouverneur. En ce moment, vous vous ferez votre propre religion sur la situation au Sankuru qui par la suite, il est important qu'il y est une concertation inter institutionnelle (Assemblée nationale, Sénat, gouvernement central) pour essayer honorable président de trouver une solution définitive à la situation au Sankuru. Aujourd'hui, on a proclamé l'état de siège dans les deux provinces à l'Est du pays, ce que la situation est devenue extrêmement grave mais l'ingouvernabilité des provinces est aussi un sérieux problème, ne laissons pas ces provinces à la merci de certaines personnalités", a dit le sénateur Léonard She Okitundu.

À l'en croire, la décentralisation a été un échec total. Il appelle à des réflexions profondes pour décider sur la nature de l'État congolais.

"Vous avez été vous même à Sun City Honorable Président,  il y avait un grand débat quant à la nature de l'État congolais, fallait-il un État unitaire ou un État fédéral, et le fédéraliste et unitaristes avaient engagé un grand débat et le compromis que nous avons trouvé c'est d'avoir un État unitaire fortement décentralisée. On a beaucoup misé sur la décentralisation mais quand on voit aujourd'hui le fonctionnement des provinces, nous avons l'impression que c'est vraiment un échec de la décentralisation, c'est ce qui nous amène à une grande réflexion pour savoir ce qu'on fait. Est ce que ce sont les institutions mises en place qui ne sont pas adaptées ou alors ceux qui sont chargés de la gouvernance de ces provinces qui eux mêmes sont incapables de gouverner les provinces à la tête duquel ils sont. Ce débat là, nous devons absolument le trancher Honorable Président", a interpellé l'ancien patron de la diplomatie congolaise.

Le Sénateur Léonard She Okitundu insiste sur l'implication des autorités compétentes dans les crises persistantes dans les provinces notamment dans le Sankuru. Il estime au cas où les crises persistaient toujours, le Président de la République peut intervenir et appliquer les prérogatives lui reconnues par la constitution.

"Pour cette raison, je réitère ma recommandation en ce qui concerne le Sankuru Monsieur le Président que vous entendiez tous les protagonistes au conflit et que vous vous fassiez vous même votre religion, nous sommes la représentation nationale des provinces donc nous avons une grande responsabilité face à certaines provinces où règne l'ingouvernabilité, nous devons assumer nos responsabilités. En ce moment là, vous allez proposé au gouvernement des solutions qui conviennent, au cas où les crises persistent, qu'il n'y a plus de solutions, l'un de mes prédécesseurs l'a rappelé, il reste la bombe atomique de la part du Président de la République, le Président de la République peut relever de ses fonctions un gouverneur, le Président de la République peut dissoudre l'Assemblée provinciale mais avant de le faire c'est pour cette raison que nous avons une grande responsabilité, le Président de la République doit consulter à la fois les bureaux de l'Assemblée nationale et du Sénat, ce qui montre encore une fois que notre parlement est impliqué dans la recherche de la solution dans les provinces et en l'occurrence en ce qui concerne la province du Sankuru. Ne considérons pas ces crises en provinces comme des faits divers, ça relève de notre responsabilité en prenant des décisions qui s'imposent pour arrêter l'ingouvernabilite", a-t-il conclu.

Ce rapport sur l'état des lieux des provinces a été adopté par les sénateurs lors de cette plénière avec les différentes recommandations afin de mettre fin à l'instabilité et d'autres maux qui rongent les provinces de la République Démocratique du Congo.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une