Vendredi 11 juin 2021 - 20:28

Breaking news

CENI :" la commission PAJ n'a reçu aucun amendement de Lamuka tandem Fayulu et Muzito alors que Mboso avait accordé 48 heures pour le dépôt des amendements" (André Mbata)
Photo d'illustration/droits tiers

La commission politique administrative et juridique (PAJ) de l'Assemblée nationale s'est exprimée sur des critiques de l'environnement politique congolais à la suite de l'adoption de la proposition de loi sur la réforme de la commission électorale nationale indépendante. 

D'après son Président, André Mbata qui évoquait le cas de la coalition Lamuka, le MLC et Ensemble membre de la coalition avaient bel et bien déposé leurs amendements lors de l'examen de cette proposition.

Il précise que l'autre aile de Lamuka (Fayulu et Muzito) n'avait pas déposé ses amendements, et pourtant le Président de l'Assemblée nationale avait accordé 48 heures à tout le monde afin d'apporter sa contribution.

"D'abord, nous avons des problèmes, lamuka c'est qui ? Le Mouvement de Libération du Congo fait partie de Lamuka, Ensemble pour la République fait aussi partie de Lamuka. Je ne sais pas de quel présidium vous parlez ? Nous qui suivions la presse, nous constatons que le mlc a fait des propositions, ils ont été tenues en compte, il fait aussi partie de Lamuka. Ensemble fait aussi partie de Lamuka, il a fait des propositions. De l'autre Lamuka, nous n'avons pas reçu des amendements, le Président de l'Assemblée nationale avait annoncé 48 heures des amendements, cet autre aile de Lamuka dont vous parlez, n'a soumis aucun amendement à la commission PAJ de l'assemblée nationale. À partir du moment où on vous a dit 336 députés nationaux ont voté pour presque à l'unanimité, et presque par acclamations comme l'a dit le rapporteur. La commission de l'assemblée nationale est sûre que la loi va nous amener à des bonnes élections", a expliqué André Mbata au cours d'une conférence de presse vendredi 11 juin 2021.

Le présidium de la coalition LAMUKA mené par Fayulu et Muzito avait dénoncé le comportement de l’Assemblée nationale qui voulait profiter de la situation de crise humanitaire résultant de l’éruption volcanique du Nyiragongo pour adopter en catimini la loi organique sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Ces deux membres de la coalition politique née à Genève avaient insisté sur la dépolitisation et la fonctionnarisation de la CENI. 

"Le présidium de LAMUKA réaffirme que la réforme de la loi organique sur la CENI doit impérativement se faire de façon consensuelle entre les différentes parties prenantes"avaient-ils écrit dans un communiqué.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une