Pour Martin Fayulu, le découpage territorial est la première étape de la balkanisation de la RDC
Vendredi 9 octobre 2020 - 14:36
Martin Fayulu en conférence de presse le vendredi 9 octobre 2020/Ph ACTUALITE.CD

Pour Martin Fayulu, le découpage territorial qui a permis au pays de passer de 11 à 26 provinces est la première étape de la balkanisation de la RDC. Au cours d'une conférence de presse, tenue ce vendredi 09 octobre à Kinshasa, il a accusé un groupe d'autorités politiques d'avoir précipité ladite décentralisation.

"La constitution de notre pays est un copier-coller des autres constitutions. Je peux vous donner les libellés de certains articles de notre constitution qui ressemblent textuellement à la constitution française. Or, la constitution doit tracer la vision du pays. On a fait la décentralisation sans pour autant que ça soit une priorité. Donc, cela veut dire qu'il y a des gens qui ont profité de cette décentralisation pour viser la division de ce pays", a-t-il dit.

Il a aussi accusé l'ancien président Joseph Kabila de profiter de la richesse de la province du Tanganyika. 

"Kabila a profité de la décentralisation pour créer la principauté de Tanganyika où il a mis son frère pour mieux gérer la richesse de la RDC en complicité avec la Tanzanie. Ils ont en même temps crée des conflits ethniques", a-t-il ajouté.

Fayulu est revenu aussi sur la commune rurale controversée de Minembwe qui, d’après lui, vise à matérialiser la balkanisation du pays. 

“Regardez la carte de cette commune rurale, elle prend une partie de Shabunda, une partie de Mwenga. Il y a d’autres villages qui sont de Shabunda, d’autres de Mwenga là-bas. Ça veut dire quoi ? Vous savez ce qui se passe à Irumu? Des gens qui sont partis se mettre là-bas réclament des terres. Vous savez la situation de Rutshuru ? Au moment où l’on parle, il y a des congolais qu’on a déplacés de Rutshuru qui sont allés ailleurs. Vous savez ce qui se passe à Beni ? Butembo ? Le problème c’est cette balkanisation qu’on est en train de matérialiser.”, a-t-il expliqué.

Martin Fayulu a appelé les congolais à manifester le 14 octobre prochain pour l’unité et l’intégrité du pays.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une