COVID-19 : l'Union africaine crée un Fonds continental contre la pandémie
DR

L'Union africaine a décidé de mettre en place le Fonds continental anti-Covid-19 pour une riposte concertée de pays africains contre la pandémie.

La décision a été prise au cours de la téléconférence du bureau de l'Union africaine avec les chefs d'Etats et Gouvernements du G20, samedi 28 mars 2020. Chapeautée par le président Cyril Ramaphosa d'Afrique du Sud, ce bureau composé de Félix Tshisekedi, Uhuru Kenyatta et Abdel Fatha Al-sisi, respectivement président de la République démocratique du Congo (RDC), République du Kenya et République Arabe d'Égypte.

Ils ont convenu de contribuer en tant que bureau immédiatement avec 12,5 millions de dollars américains comme financement de démarrage. Les autres États membres de cette institution panafricaine, la communauté internationale et les organisations philanthropiques sont invités à y contribuer.

"Le bureau a souligné l'importance de la coordination à travers le continent et la nécessité d'échanger des informations crédibles et en temps réel sur la propagation du virus. Le bureau a convenu de créer un Fonds continental anti-COVID-19 auquel les États membres du bureau ont convenu de contribuer immédiatement 12,5 millions de dollars US comme financement de démarrage. Les États membres de l'Union africaine, la communauté internationale et les entités philanthropiques sont invités à contribuer à ce Fonds", annonce le communiqué final dont ACTUALITE.CD dispose d'une copie.

Le bureau a également décidé de continuer avec 4,5 millions de dollars américains pour le renforcement de capacités de Africa CDC, l'institution spécialisée de l'Union africaine pour la prévention et le contrôle des maladies afin de combler le sous-financement auquel elle fait face.

Depuis le début de l'épidémie Covid-19 en Afrique, 46 pays du continent sont touchés. Un total de 2.746 cas confirmés, 76 morts et 210 personnes guéries.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une