Breaking news

Caisse de solidarité : Caritas réfléchit à comment intégrer la proposition de Fayulu dans sa stratégie de lutte contre le Coronavirus

Mercredi 25 mars 2020 - 17:44
Catégorie
Photo droits tiers

Martin Fayulu appelle les congolais à contribuer au financement de la riposte contre la maladie à Coronavirus à travers une caisse de solidarité nationale qui sera gérée par Caritas Congo. Entretemps le chef de l'État Félix Tshisekedi a décrété l'état d'urgence sanitaire depuis mardi et a appelé à la mise en place d'un Fonds national de solidarité contre le Covid-19. Contacté par ACTUALITE.CD, Guy-Marin Kamandji, chargé de communication de Caritas apporte des explications.

C'est quoi le terme de l'accord entre Caritas et Martin Fayulu?

Caritas Congo dans sa mission intervient pour la promotion de la solidarité et pour une réponse contre les maladies. Autant nous avons travaillé contre Ebola, autant le réseau Caritas avec ses partenaires se mobilisent  déjà pour apporter une contribution à la riposte contre cette pandémie. C'est dans ce cadre que Caritas est en train d'organiser une réponse à deux volets. Premièrement, il y a le volet prévention avec la sensibilisation communautaire et l'appui à des mesures préventives recommandées. Le second volet, concerne un appui en vivres aux personnes malades, celles qui sont dans des homes de vieillards ainsi que d'autres personnes  vulnérables en confinement. C'est dans ce contexte que Martin Fayulu a contacté la CENCO qui l'a indiqué vers Caritas Congo qui est l'organe technique chargé du social de l'église catholique en RDC. Sa demande est venue trouver une démarche qui est déjà en cours. Dans le même contexte, il faut noter que le Chef de l'Etat avait évoqué la création d'un fonds national de solidarité contre le COVID-19 et nous Caritas en tant que partenaire nous sommes appelés à travailler avec le gouvernement congolais d'abord en premier autant avec les partenaires extérieurs et aussi avec toute personne de bonne foi qui veut apporter sa contribution.

Comment comptez-vous travailler avec le fonds de solidarité nationale annoncé par Felix Tshisekedi et la Caisse de solidarité nationale dont fait allusion Martin Fayulu ?

La proposition de Fayulu est venue trouver une porte déjà ouverte. Les partenaires sont déjà-là. Et nous sommes en train de finaliser différents projets pour aller dans le sens de deux volets sus évoqués. Il a fait une proposition, nous sommes en train de voir comment intégrer sa contribution dans l'ensemble de ce que nous faisons. Caritas est une organisation apolitique qui travaille pour l'église. On ne travaille pas par discrimination.

Martin Fayulu a déjà diffusé un numéro de compte, êtes-vous en mesure de recevoir des dons à partir de cette initiative ?

Les dons, on ne peut pas les refuser. Étant donné que nous sommes entrain de nous mobiliser avec d'autres partenaires, les dons qui viendraient de sa démarche seraient comptés parmi tant d'autres que nous pourrions avoir dans notre mobilisation au niveau national.

Contexte

Martin Fayulu s'était au départ adressé à la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) qui l'a orienté vers Caritas Congo. Tout est mis en œuvre pour prendre les meilleures décisions dans un contexte marqué également par la dernière sortie médiatique du Chef de l'Etat qui a décrété l'état d'urgence sanitaire depuis mardi et a annoncé une autre série de mesures et initiatives dont l'appel à la solidarité nationale de tous les opérateurs économiques ainsi que d'autres pays et organismes "qui conduira à la mise ne place d'un Fonds Nationale de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) qui restera ouvert à tous les potentiels bienfaiteurs".

Jordan Mayenikini

 

Vidéo