RDC : le VPM de l’Intérieur « pris à partie » par deux députés à son arrivée à l’Assemblée nationale 
Mercredi 4 décembre 2019 - 16:23
Photo ACTUALITE.CD.

Le vice-Premier, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, est arrivé avec son collègue Aimé Ngoie Mukena, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, sous une forte tension, ce mercredi 4 décembre, à l’Assemblée nationale.

Alors que les deux responsables du gouvernement sont venus s’expliquer devant les députés sur des questions d’actualité relatives aux catastrophes naturelles et les tueries à Beni, M. Kankonde a été pris à partie momentanément par deux députés, élus du Kongo Central, Adrien Poba et Papy Mantezolo. Ces derniers reprochent au VPM de l’Intérieur le fait d’avoir réhabilité le gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki, après sa suspension. Ce dernier était cité par le procureur général près la Cour de cassation comme commanditaire du scandale sexuel du 25 août qui impliquait le vice-gouverneur, Justin Luemba Makoso, et l'assistante du gouverneur, Mimi Muyita.

Cette situation est à la base de la perturbation de la plénière de ce mercredi 4 décembre à Matadi, à l'Assemblée provinciale du Kongo Central qui devrait examiner notamment la motion de défiance contre le gouverneur Atou Matubuana Nkuluki et celle de déchéance du président du bureau, Pierre Anatole Matusila Malungeni. La plénière s'est arrêtée à cause d'un désordre orchestré par les députés provinciaux dans l’hémicycle.

Suite à cette tension, le vice-Premier ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, a convoqué, toutes affaires cessantes, le gouverneur et le président de l'Assemblée provinciale à Kinshasa pour « consultation ».

Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une