Breaking news

RDC : 32 morts lors des combats « corps à corps » entre soldats et rebelles ADF à Beni, la MONUSCO absente

Vendredi 8 novembre 2019 - 01:24
Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

Vingt – cinq (25) rebelles d'Allied democratic forces (ADF) ont péri dans les violents combats qui les opposent depuis plus d'une semaine aux militaires congolais à Beni, dans la province du Nord-Kivu.  Sept soldats ont également été tués sur la ligne de front.

Le commandant des opérations Sokola 1, le Général de brigade Ychaligonza Nduru Jacques, qui rapporte la nouvelle à ACTUALITÉ.CD indique que ces assaillants ont été neutralisés sur plusieurs fronts en territoire de Beni, plus précisément lors des combats « corps-à-corps » à Vemba, Kadou, Kididiwe et 46 au nord-est de la ville de Beni.

Selon l'officier supérieur, sept militaires des FARDC sont également tombés sur le champ de bataille et plusieurs autres ont été blessés.

« Les combats se poursuivent dans la profondeur de Mayangose », précise-t-il, tout en confirmant que la présence des casques bleus de la MONUSCO « n'est pas constatée » sur la ligne de front. 

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont également annoncé, avoir conquis quelques campements des combattants ADF à Vemba, Kadou, Kididiwe et P46 après des combats menés par l’armée depuis le lancement des opérations « d'envergure », le 30 octobre dernier, dans la région.

L’armée congolaise a lancé, mercredi 30 octobre 2019, les opérations militaires dites d’envergure à Beni, contre les groupes armés notamment la rébellion ADF.

Invoquant des opérations « souveraines », le porte-parole des FARDC, le général - major Léon - Richard Kasonga, qui avait annoncé la nouvelle, n’avait pas évoqué la participation de la MONUSCO dans ces opérations.   Il avait garanti  que les FARDC ont des ressources et sont capables de mener seules ces énièmes opérations.

Yassin Kombi

Vidéo