Breaking news

Lomami-Mwene Ditu : Ville morte transformée en manifestation, l’UDPS réclame plus de postes au sein du gouvernement provincial

Jeudi 13 juin 2019 - 11:44
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La situation est tendue ce jeudi 13 juin 2019 dans la ville de Mwene Ditu en province de Lomami. La journée ville morte décrétée par l’UDPS s’est transformée en manifestation pour exiger le réajustement du gouvernement provincial au sein de laquelle le parti occupe un seul ministère.

Les activités sont paralysées à Mwene Ditu. Les écoles du centre-ville ont libéré les élèves, les marchés restent déserts. Les manifestants  ont brûlé les pneus devant le siège de l’USPS sur le boulevard Kasavubu à 30 mètres de l'auditorat militaire garnison de Mwene Ditu. Ils ont également érigé des barrières pour empêcher tout passage.

" Nous voulons obtenir notre droit, le gouverneur Sylvain Lubamba doit réajuster son équipe gouvernementale ou soit qu'il démissionne.  Il a nommé des membres des familles biologiques des députés provinciaux comme ministres. Par exemple, la seule femme nommée ministre est la femme d'un député provincial.  Et nous UDPS, Lubamba nous donne un seul ministère sur dix, impossible, nous voulons obtenir le ministère des finances et autres et le samedi 15 juin prochain nous allons organiser une grande marche pour exiger la démission du gouverneur Sylvain Lubamba  ", a dénoncé à ACTUALITE.CD un militant visiblement en colère.

Les militants se sont pris aussi aux marchands qui ont tenté d'ouvrir leurs commerces.

Malgré les appels  au calme de l'auditeur militaire et le colonel de la police, la foule en  colère n’ pas su se calmer. Jusque-là pas de gaz lacrymogène ni interpellation.

Le nouveau gouvernement de la province de Lomami a été rendu public le samedi 8 juin dernier. L’UDPS n’a obtenu qu’un seul ministère sur les dix, celui de la communication, jeunesse, sports et loisirs, culture et arts ainsi que relation avec l'assemblée provinciale et le poste du secrétariat adjoint du gouvernement.

Depuis l’annonce officielle de l’équipe gouvernementale par le gouverneur Sylvain Lubamba, une série des marches de colère se fait observer au Chef-lieu de la province de Lomami et dans les territoires de Luilu, Kamiji et Ngandanjika.

Junior Merveille Mpandanjila