Catégorie
Image d'illustration

Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, Manix Kabwanga, a lancé, ce lundi 25 mars 2019, les travaux de réhabilitation des routes dans la ville de Kananga, chef-lieu du Kasaï Central, dans le cadre du programme d’urgence du président de la République.

« Cette première phase va concerner la RN1 Kananga-Tshikapa et Kananga-Mbuji Mayi. J'exhorte la population du Kasaï Central qui a élu à 98% le président Félix Tshisekedi à s'approprier ces travaux pour le désenclavement de l'espace Kasaï », a dit Manix Kabwanga devant une foule venue assister à la cérémonie.

Il s’agit des routes en terre battue. Présent à la cérémonie, Gabriel Ilunga, cadre de la fédération de l'UDPS/Kananga, n’a pas souhaité que l’exécution des travaux soit confiée à l'entreprise chinoise Crec7.

« Le directeur de l'Office des routes nous a dit que l'argent pour les travaux est en banque mais nous apprenons qu'il aurait remis 2.500.000$ aux Chinois, et ça sent l'opération retour. Nous ne voulons pas des Chinois dans l'exécution de ces travaux. Les Chinois sont ici depuis plusieurs années, ils font payer même le péage route et ne font rien. Nous mettons en garde le directeur de l'Office des routes contre ces pratiques », a-t-il dit.

Le directeur de l'Office des routes a appelé la population au calme et n'a pas donné des détails sur la durée des travaux.

Après Kinshasa, les travaux sont lancés progressivement dans plusieurs provinces dans le cadre du programme d’urgence de Félix Tshisekedi.

Sosthène Kambidi