RDC : la Chancellerie des Ordres nationaux va réglementer le secteur de vente des attributs et symboles de souveraineté
Mercredi 6 juillet 2022 - 16:38
Illustration
Photo d'illustration

Le gouvernement à travers la Chancellerie des Ordres nationaux va incessamment mettre de l'ordre dans la vente des attributs et symboles de souveraineté à travers toute la République Démocratique du Congo. D'après le Chancelier des Ordres nationaux le général major Matutezolua Kamasongwe André, un projet d'arrêté interministériel entrera en vigueur incessamment, ce document viendra rétablir de l'ordre dans ce secteur aussi sensible de la République.

L'objectif, dit-il, est de répondre à la volonté du législateur qui veut voir la Chancellerie des Ordres nationaux jouait sin rôle de service d'assiettes de l'État congolais.

"Les symboles de l'État circulent sans être encadrer. l'État doit beaucoup sortir d'argent pour acquérir les symboles avec lesquels il récompense les citoyens.  Entre tout ce qui se vend, avec tout ce qui s'octroie à gauche et à droite il n'y a pas de lien avec l'État sort et ce que l'État est censé recevoir, je me rend compte même plus loin qu'il y a une loi des finances celle de 2019 qui fait de la Chancellerie des Ordres nationaux un service d'assiette, un service qui doit recueillir l'argent à mettre au trésor public, ça n'a jamais été faites. Les valeurs sont déjà là,il s'agit d'un arrêté inter ministériel ( ministère des Finances et Ministère près du Président de la République) qui va être publier dans le journal Officiel, tout le monde, tout congolais, tout étranger qui vit en République Démocratique du Congo où ailleurs peut s'en procurer et on mettra les mécanismes nécessaires avec les structures nécessaires pour que cette situation là disparaissent, cet arrêté donne l'exclusivité ou l'initiative à la Chancellerie et l'ordre est remis à la maison"a-t-il fait savoir devant la presse ce mercredi 06 juillet 2022 à son siège à Kinshasa.

Il a fait savoir que la chancellerie des ordres nationaux récompense dans tous les domaines de la vie publique notamment les domaines sportifs, conjugal, matériel, agricole et autres. Il s'est opposé contre la floraison des associations non en règle avec les lois de la République en violation même des attributions de la chancellerie des ordres nationaux.

"La RDC aujourd'hui fait partie de la conférence internationale des Grandes Chancelleries Francophone,il y a la France et d'autres qui se joignent en tout cas la RDC en fait déjà partie. l'État congolais aussi encourage la création des associations, le but que nous poursuivons lorsque nous decorons les gens c'est faire des émules. On encourage les gens à créer d'avantage les associations, je vais insister sur une chose, nous avons tous pris l'habitude de nous faire accompagner d'un bénéfice financier où quelque chose comme ça lorsqu'on nous décore mais nous devons comprendre que lorsqu'on décore on dit vous êtes médaillé moi par délégation je dis au nom du Chef de l'État, si c'est le Chef de l'État qui décore lui même il vous dira au nom du peuple congolais, c'est un bénéfice important qu'on vous reconnaisse publiquement des mérites, pour le moment pour les médaillés il n'ya que la médaille qui vient, demain suite aux réformes que nous allons engagés autres chose arrivera peut-être"a indiqué le Chancelier des Ordres nationaux, le général major Matutezolua Kamasongwe André.

Et de poursuivre :

"Elles sont encouragées parceque s'il y a plus d'associations, il y a plus de rayonnement, plus de rayonnement de ce que vous avez fait comme membre d'une association pour que d'autres vous suivent mais ces associations ne peuvent pas se créer dans le désordre. L'association par exemple des dignitaires d'État qui regroupe les gens qui ont été admis dans les ordres nationaux, elle a une existence juridique, ses statuts ont été publiés au journal officiel ça veut dire que cette association a gravi différents échelons nécessaires des lois et règlements pour aboutir à cet endroit là. Lorsque les gens créent les associations quelque soit la nature de l'association, qu'elle soit liée au médaille où à autres choses elles doivent respecter une procédure légale, il y a aujourd'hui des associations qui se créent en désordre et ajoutent une valeur intrinsèque à la médaille".

Il a révélé que depuis son arrivée à la tête de cette structure rattachée à la présidence de la République, des projets des réformes ont été enclenchés en vue de se doter des textes souples et adaptés au contexte actuel.

"Nous avons élaboré des textes, deux avants projets de loi, qui sont déjà au parlement, nous prions pour qu'à la session de septembre ces lois soient adoptées de manière à avoir de l'ordre, nous avons pensé qu'il faut créer un ordre des héros nationaux qui ne régit aujourd'hui par aucune loi, nous nous avons travaillé là dessus pour que demain les oubliés de la République qui peuvent être Héros nationaux à côté de Lumumba et Kabila le deviennent. Nous avons aussi cherché à mettre une connexion entre le passé récent et le présent en créant d'autres ordres nationaux, on appelle chancelier des Ordres nationaux mais il n'ya qu'un seul ordre Kabila-Lumumba c'est des choses à corriger sur ce plan là nous avons avancé. Les réformes sont dynamiques, nous continuons à travailler", a-t-il fait savoir.

La Chancelerie des Ordres nationaux est une institution d’Etat chargée de gérer les distinctions honorifiques et différentes décorations nationales est de familiariser la population avec sa mission de « reconnaître, encourager et récompenser publiquement les personnes physiques ou morales pour les services rendus à la nation ».

Le général- major Matutezolua Kamasongwe André a été nommé Chancelier des ordres nationaux par ordonnance présidentielle n° 20/060 du 05 juillet 2020. Le général- major Matutezolua Kamasongwe André avait succédé à l’Amiral Kabulo.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une