Insécurité dans l’est de la RDC : la REC se dit prête à accompagner les actions des autorités et de l’armée pour “définitivement” mettre l’ennemi hors d’état de nuire
Vendredi 24 juin 2022 - 15:00
Bunagana, Ph. DT
Bunagana, Ph. Droits tiers

La Représentation des étudiants du Congo (REC) a publié, ce jeudi 23 juin, un communiqué dans lequel elle rappelle son soutien aux actions des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées aux fronts dans l’est du pays pour lutter contre l’insécurité et particulièrement au Nord-Kivu contre les rebelles du M23.

Les étudiants se disent disponibles à accompagner, dans la mesure du possible les autorités du pays ainsi que l’armée dans cette lutte.

« La Représentation des Etudiants du Congo REC en sigle, porte à la connaissance de l'opinion tant nationale qu'internationale qu'elle suit avec attention soutenue la situation sécuritaire dans l'Est de la République Démocratique du Congo, notre pays (…).A cet effet, la REC affirme sa disponibilité à accompagner, dans la mesure du possible, les autorités congolaises ainsi que les éléments de notre armée engagés au front afin de mettre définitivement l'ennemi hors d'état de nuire », peut-on lire dans leur communiqué, qui porte la signature du président national des étudiants.

Par ailleurs, la REC rappelle à ses membres la nécessité d'observer les valeurs qui nous ont toujours caractérisées, dont celle de la solidarité entre étudiants peu importe nos origines.

A propos de l’agression rwandaise en RDC à travers le M23, la mobilisation ne faiblit pas. Une nouvelle manifestation, à titre d’exemple, est prévue ce samedi 25 juin à Kinshasa sur appel des activistes et membres de la société civile dont les mouvements citoyens. La marche commencera à 10 heures depuis la Place Pascal, dans la commune de Masina, pour chuter à la Place de l’échangeur.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une